Tennis – Roland Garros: Belinda Bencic fait face à un gros chantier
Actualisé

Tennis – Roland GarrosBelinda Bencic fait face à un gros chantier

Dominée au 2e tour de Roland-Garros, jeudi, la Saint-Galloise est loin de son meilleur niveau. Elle va devoir bosser très dur tout au long de l'été.

par
Arnaud Cerutti
Paris
La Saint-Galloise a vécu une journée frustrante, commettant 42 fautes directes en 18 jeux.

La Saint-Galloise a vécu une journée frustrante, commettant 42 fautes directes en 18 jeux.

Keystone/AP/Michel Euler

N'est pas Roger Federer qui veut. Belinda Bencic a beau avoir du talent, les huit semaines qu'elle vient de passer hors compétition ne s'effacent pas d'un claquement de doigts. Victime d'une fracture au pied en mars après avoir déjà connu une année noire en 2017, la Saint-Galloise a affiché toutes ses lacunes actuelles à Paris, où elle s'est fait ratatiner jeudi par Magdalena Rybarikova (2-6 4-6). «Même si je m'y attendais un peu, je suis encore très loin du compte», a-t-elle soupiré au sortir du court.

L'actuelle 71e joueuse mondiale n'avait absolument pas les armes pour faire davantage illusion sur la terre parisienne. Son déficit total de confiance l'empêche d'entrer dans la balle comme elle le faisait dans ses meilleures années. Son revers va davantage chercher les couloirs que les lignes et la multiplication des fautes directes (42 en deux sets!) illustre parfaitement tout ce qui lui manque aujourd'hui: de la compétition et des repères. C'est bien tout cela qu'elle ira chercher ces prochaines semaines au cœur du gros chantier de sa reconstruction.

«J'ai été arrêtée durant huit semaines, alors je pense qu'il m'en faudra au moins autant pour retrouver un niveau décent, dit-elle. J'ai besoin d'entraînement, bien sûr, mais aussi de matches et de la tension de la compétition.» L'œil rivé sur Wimbledon, Belinda Bencic, qui ne travaille plus avec Iain Hughes, disputera donc le tournoi de Bois-le-Duc (PB) puis deux Challengers avant de filer à Church Road. Avec un nouveau coach?

Ton opinion