Drogue: Belize et Salvador dans une liste noire US
Actualisé

DrogueBelize et Salvador dans une liste noire US

Le Belize et le Salvador ont été ajoutés cette année à une liste officielle américaine des «principaux pays de production et/ou de transit» de drogue, a annoncé le département d'Etat jeudi.

Les cartels expédiant les stupéfiants aux Etats-Unis via le Mexique utilisent désormais Belize et Salvador, deux petits pays d'Amérique centrale, comme «corridors» pour faire passer la drogue venant de Colombie, du Pérou et d'Equateur, a expliqué Susan Pittman, une porte-parole du département d'Etat.

La Birmanie, la Bolivie et le Venezuela sont par ailleurs, comme en 2010, les trois Etats de la liste accusés de «manquer manifestement» à leurs obligations de lutte contre le trafic de drogue.

La liste sert à établir un rapport remis chaque année au Congrès.

L'année dernière, ce document accusait la Bolivie et le Venezuela de ne pas, entre autres, contrôler le blanchiment.

La Birmanie devrait devenir une source majeure d'héroïne et de méthamphétamines, au fur et à mesure que la lutte porte ses fruits contre les trafiquants en Afghanistan, a par ailleurs estimé jeudi un responsable américain à Bangkok. La Birmanie est déjà le deuxième producteur mondial d'opium.

La liste américaine ne connaît pas d'autres changement que l'entrée du Belize et du Salvador. Elle comprend désormais 22 pays: Afghanistan, Bahamas, Belize, Bolivie, Birmanie, Colombie, Costa Rica, Equateur, Guatemala, Haïti, Honduras, Inde, Jamaïque, Laos, Mexique, Nicaragua, Pakistan, Panama, Pérou, République dominicaine, Salvador et Venezuela. (afp)

Ton opinion