Belles et intelligentes, elles vont booster l'audimat
Actualisé

Belles et intelligentes, elles vont booster l'audimat

Les fortes têtes du paysage audiovisuel français sont relégués en seconde partie de soirée. Les femmes vont crédibiliser les débats.

Mélissa Theuriau apparaîtra sur M6 pour la première fois le 10 septembre à la tête de «Zone interdite». Elle en assurera la présentation ainsi que la rédaction en chef.

Le même jour sur Canal+, Laurence Ferrari présentera à 12 h 40 «Dimanche +», diffusée en clair. Son ambition est de décrypter la campagne présidentielle et de remettre le politique au cœur de la vie des citoyens.

Sur la même chaîne, l'excellentissime Pascale Clarke évolue et présentera une nouvelle version d'«En aparté», mais ce coup-ci en quotidienne. Elle sera secondée par Mademoiselle Agnès.

Revenue du placard, Anne-Elisabeth Lemoine sera la nouvelle «Ariane» de Fogiel. L'animateur «pitbull» a choisi Anne-Elisabeth pour l'accompagner tout au long de sa nouvelle émission sur M6, intitulée «T'empêches tout le monde de dormir», qui sera diffusée le mardi en seconde partie de soirée. La journaliste sera présente, à ses côtés, comme Ariane en son temps.

Côté masculin, Laurent Ruquier occupera sur France 2 la place laissée vacante par Thierry Ardisson le samedi soir en seconde partie de soirée. Il commencera le 16 septembre.

Il faudra attendre le 4 novembre pour voir Ardisson œuvrer sur Canal+ dans un programme de type «7/7» déjanté. L'homme en noir fêtera le 22e anniversaire de la chaîne.

Quant à Stéphane Bern, passé sur M6, il rejoindra le banc des secondes parties de soirée avec son émission «L'arène», un concept simple, où deux camps s'opposent et où Stéphane compte les points.

Juan Caido

Ton opinion