Actualisé 06.07.2010 à 17:53

Montreux JazzBen Harper côté rock sauvage

Le virtuose de la guitare présente mercredi soir son projet le plus récent et son nouveau groupe.

de
Sandra Imsand
Le Californien avait habitué le public à des prestations calmes. (Photo: dr)

Le Californien avait habitué le public à des prestations calmes. (Photo: dr)

«Ce n'est pas très juste d'être tiraillé entre deux groupes en même temps. Pour avancer, musicalement parlant, il faut aller dans une seule direction.» C'est en ces termes que Ben Harper commente la séparations d'avec sa formation depuis 1997, The Innocent Criminals. Après six albums et autant de succès auprès du public, le Californien a décidé de former un nouveau groupe, Relentless7, au son plus rock.

Tout a commencé en 1996, quand le chauffeur de taxi de Ben Harper lui donne une de ses démos. Conquis, le Californien lui obtient un contrat pour un disque. Douze ans plus tard, Ben Harper le contacte et lui propose de travailler ensemble, avec certains de ses amis. Ben Harper and the Relentless7 sortent en 2009 leur premier album: «White Lies for Dark Times». Le talent hors norme du guitariste s'y fait encore bien entendre, sauf que Ben Harper a décidé de dévoiler son visage moins sage.

Les morceaux sont franchement rock, puissants, lourds, voire sauvages. Très différents du style blues-folk habituel de Ben Harper. «Le son que nous avons avec ce groupe est très important pour moi. J'ai l'impression que nous n'avons pas de limites. Maintenant, c'est l'heure du rock!»

Mercredi, dès 20h, Auditorium Stravinski

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!