Super League: Ben Khalifa éclot dans le jardin des Grasshoppers
Actualisé

Super LeagueBen Khalifa éclot dans le jardin des Grasshoppers

L'attaquant vaudois se sent on ne peut mieux dans le collectif zurichois. Il y a pris une dimension supplémentaire.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Zurich
Avec la confiance de Michael Skibbe, son coach, l'attaquant de GC a franchi un nouveau cap.

Avec la confiance de Michael Skibbe, son coach, l'attaquant de GC a franchi un nouveau cap.

Que de chemin parcouru depuis le centre d'entraînement ASF de Payerne. Que ce soit en soutien de l'attaquant ou à la pointe de l'offensive des Sauterelles, Nassim Ben Khalifa a pris de l'envergure. A 21 ans seulement. «Oui, c'est vrai, acquiesce-t-il. J'ai la confiance de l'entraîneur, c'est primordial. Je me sens aussi très bien sur le terrain, enchaîne le champion du monde M17, même si j'aurais voulu marquer deux ou trois buts de plus cette saison.»

Si son compteur est pour l'instant resté bloqué à un but, il s'agit partiellement d'un manque de réussite. Depuis le début de la saison, le joueur originaire de Prangins a touché les montants à plusieurs reprises (dont deux fois contre Lausanne). «Je n'ai encore jamais connu ça, sourit Ben Khalifa, tirer autant de fois sur les montants durant un début de saison. Mais ce n'est pas comme si j'avais déjà dix ans de carrière. C'est pire quand on touche du bois et que cela porte à conséquence au niveau du résultat», ajoute-t-il, pragmatique.

La forme est donc là et la confiance aussi. Mais ça n'empêche pas Nassim Ben Khalifa de rester focalisé sur la nécessité de progresser encore. «Il est clair qu'il est important de me montrer décisif le plus souvent possible. En outre, je veux aussi augmenter mon volume de jeu sur le terrain, notamment sur le plan physique.» Avec ce genre d'attitude et le talent qui va avec, la carrière du Vaudois demeure sur de bons rails.

Ton opinion