Ben Platt a dû adapter son jeu pour le cinéma
Publié

HollywoodBen Platt a dû adapter son jeu pour le cinéma

L’acteur est dans la version filmée de «Cher Evan Hansen», une comédie musicale qu’il jouait à Broadway.

par
Henry Arnaud, Los Angeles
Ben Platt a commencé à sa carrière dans des comédies musicales.

Ben Platt a commencé à sa carrière dans des comédies musicales.

imago images/ZUMA Wire

Chanteur, acteur et compositeur: Ben Plat, 28 ans, a de multiples talents. Après un début de carrière réussi sur les planches et un rôle dans la série «The Politician», il fait aujourd’hui son trou à Hollywood.

Comment décrire le film «Cher Evan Hansen», qui sera dans les salles dès le 12 janvier 2022?

J’incarne un lycéen qui souf­fre d’anxiété et qui se retrouve au milieu d’une ­affaire après le suicide d’un copain d’école. J’ai créé ce rôle sur scène à Broadway. C’était génial de l’adapter sur grand écran pour que le monde entier puisse voir cette comédie musicale qui a cartonné sur scène.

Comment se passe une telle adaptation?

Le plus dur est de donner une dimension intime, car sur scène tout doit être amplifié pour les nombreux spectateurs. Il faut transmettre les émotions différemment. Sur scène, on les devine sur les visages. Au cinéma, il y a des gros plans sur la tête des acteurs.

Vous avez fait votre coming out en 2019, comment le vivez-vous aujourd’hui?

Je ne me suis jamais caché de mes proches ni de ma famille. Quand on est artiste à Broadway, l’orientation sexuelle n’a aucune influence sur la carrière. La seule chose qui a changé en deux ans, c’est que je m’affiche librement avec Noah, mon compagnon.

Noah a d’ailleurs joué dans la comédie musicale «Cher Evan Hansen».

Il m’a remplacé dans cette comédie musicale et c’est comme ça que nous sommes devenus proches. On était copains depuis des années en premier. Il n’y a rien de mieux que d’être amoureux de son meilleur ami. Surtout en pleine pandémie, car on peut rester à l’intérieur et s’occuper à deux sans avoir à sortir pour chercher l’amour (rire).

Ton opinion

3 commentaires