Actualisé

Tennis – Open d'AustralieBencic éliminée d'entrée par Serena Williams

La Saint-Galloise s'est inclinée en deux sets face à l'Américaine dans la nuit de lundi à mardi sur la Rod Laver Arena.

1 / 63
Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

kein Anbieter
«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

kein Anbieter
Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

kein Anbieter

Belinda Bencic n'a pas provoqué la première grande sensation de la quinzaine à Melbourne. La Saint-Galloise est, malheureusement, restée loin du compte devant Serena Williams.

Belinda Bencic (WTA 59) s'est inclinée 6-4 6-3 en 1h20' devant la No 2 mondiale. Dans une Rod Laver Arena écrasée comme la veille par la fournaise, elle a fait le match jusqu'à 4-4 avant de lâcher prise. A 5-4 sur son service, elle a livré un très mauvais jeu face à une Serena Williams très appliquée en retour. Le train était parti.

La Suissesse n'allait plus le revoir dans un second set qui a tourné très vite à la punition. En effet, elle a été menée 5-0 avant, dans un premier temps, de sauver l'honneur puis de caresser le fol espoir d'une «remontada». Les 16 erreurs directes qu'elle a commises ont toutefois été de trop face à une Serena Williams une fois de plus si économe de ses déplacements.

Record du monde

Il y a un an et demi à Toronto, Belinda Bencic avait pourtant battu Serena Williams après avoir perdu la première manche. Mais la Saint-Galloise est à des années lumières de la joueuse de l'été 2015 qui avait vécu au Canada une semaine de rêve. Elle avait enlevé le titre après avoir gagné six matches contre des finalistes d'un tournoi du Grand Chelem. Aujourd'hui, l'insouciance, le culot et la verve qu'elle témoignait à l'époque en Ontario n'ont plus cours.

Même si elle n'est pas affûtée comme elle devrait l'être, Serena Williams n'a pas vraiment tremblé lors de ce premier tour annoncé un peu vite comme celui de tous les dangers. Le deuxième l'opposera à Lucie Safarova (WTA 61) qui a sauvé... neuf balles de match devant la Belge Yanina Wickmayer (WTA 60) dans une rencontre remportée 3-6 7-6 (9/7) 6-1. Sans doute un record du monde établi par la gauchère tchèque.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!