Jeux d'argent: Bénéfice de 205 millions pour la Loterie romande
Actualisé

Jeux d'argentBénéfice de 205 millions pour la Loterie romande

Le bénéfice réalisé par la Loterie romande en 2011 est en augmentation de 2,3% par rapport à 2010. Le 2e tirage hebdomadaire de l'Euromillions est notamment à l'origine de cette hausse.

La Loterie romande a enregistré une légère croissance l'an dernier. Elle a réalisé un bénéfice net de 205,2 millions de francs, en progression de 2,3% par rapport à 2010 (200,5 millions). Cette hausse est essentiellement due à la progression de l'Euromillions.

Le revenu brut des jeux (RBJ), soit les montants misés moins les gains encaissés par les joueurs, s'est inscrit à 370 millions. Ce résultat représente une augmentation de 3,4% par rapport à l'année précédente (358 millions), a communiqué la Loterie romande mercredi.

Cette hausse est à mettre sur le compte d'une légère progression des ventes de billets à gratter, mais surtout de l'introduction d'un deuxième tirage hebdomadaire de l'Euromillions depuis mai 2011. La dissolution de provisions ainsi que la réduction des coûts de fonctionnement expliquent aussi cet excellent résultat.

Paradoxe

Malgré ce bénéfice record, l'institution fait paradoxalement face à un résultat contrasté, a expliqué Jean-Luc Moner-Banet, directeur de la Loterie romande à l'ats. L'Euromillions a certes tiré le résultat vers le haut. Mais tous les autres grands jeux (Swiss Lotto, PMU, Loto Express, etc.) sont en phase de tassement.

Les 20 à 35 ans délaissent notamment ces jeux pour parier ou jouer sur internet, une concurrence contre laquelle on ne peut rien faire, relève M.Moner-Banet. En 2012, ce ralentissement sera encore plus marqué, de l'ordre de 3 à 5%, estime-t-il.

Révision de la loi

Pour lutter contre cette tendance, la Loterie romande travaille à étoffer son offre sur internet. La révision de la loi fédérale sur les jeux d'argent devrait aussi permettre de renforcer les mesures contre le jeu illégal, a souligné le directeur.

Conséquence de l'acceptation à 87% par le peuple le 11 mars dernier du nouvel article constitutionnel relatif aux jeux d'argent - un grand motif de satisfaction pour la Loterie romande - la nouvelle loi règlera dans un seul texte les questions concernant l'ensemble des jeux, que ce soient les casinos, le poker ou la loterie. Elle permettra d'avoir une ligne cohérente, s'est réjoui M.Moner-Banet.

500'000 francs par jour

Employant 285 collaborateurs au 1er janvier, la Loterie romande a versé 69,2 millions de francs de commissions de vente à près de 2800 dépositaires. Elle contribue ainsi à la survie du commerce de proximité dans les villes, mais aussi dans les quartiers périphériques et les villages, souligne-t-elle.

Quelque 3000 fondations et institutions ont bénéficié de son soutien en 2011. En moyenne, plus de 500'000 francs par jour ont été distribués aux oeuvres caritatives, sociales et sportives de Suisse romande.

Après prélèvement de la taxe de 0,5% sur le RBJ destinée à la lutte contre le jeu excessif, le bénéfice de 205,2 millions a été réparti à raison de 5/6 aux organes de répartition cantonaux (plus de 170 millions) et un 1/6 au sport (34 millions).

Trois quarts de siècle

Fondée en 1937, la Loterie Romande célèbre cette année son 75e anniversaire. Pour marquer cet événement, elle s'est associée à plusieurs Fêtes de la musique qui auront lieu en Suisse romande du 16 au 24 juin prochains.

Dans six villes - Delémont, Lausanne, Fribourg, Monthey, Neuchâtel et Genève - des scènes «Loterie Romande» permettront à un large public de découvrir ou redécouvrir les talents musicaux romands. Les concerts seront gratuits et accessibles à tous.

(ats)

Ton opinion