Etats-Unis: Bénéfice en recul pour Colgate Palmolive
Actualisé

Etats-UnisBénéfice en recul pour Colgate Palmolive

Le fabricant américain de produits d'hygiène a enregistré un bénéfice en baisse de 9% l'an dernier à cause d'une charge de restructuration et de l'impact de la dévaluation au Venezuela.

En 2013, le bénéfice net part du groupe a atteint 2,2 milliards de dollars (2 milliards de francs). Les ventes du fabricant des déodorants Stick ou du nettoyant pour la maison Ajax ont augmenté de 2% à 17,4 milliards de dollars, très légèrement en deçà des attentes et tirées par les pays émergents.

Les bénéfices ont pâti d'un bond des dépenses administratives et commerciales, qui ont miné les marges malgré un effort pour contenir les coûts de fabrication.

Le résultat a aussi été largement entamé par une charge de restructuration de 424 millions de dollars et la dépréciation du bilan de la filiale au Venezuela, où le bolivar a été dévalué et où l'inflation est galopante.

Au quatrième trimestre seul, le bénéfice net part du groupe a reculé de 5,7% à 564 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 2% à 4,4 milliards de dollars. Les ventes en volume ont augmenté nettement, mais en valeur elles ont pâti d'un effet de change négatif, notamment à cause de la dévaluation et de la chute des devises dans plusieurs pays émergents.

Colgate table sur «une année de croissance de la marge brute (ventes moins coûts de production) et de croissance des bénéfices conformes aux attentes des analystes, hors charges de restructuration», même si le groupe prévient qu'il est encore en train d'évaluer «les récentes annonces économiques au Venezuela», a-t-il conclu. (ats)

Ton opinion