Walt Disney: Bénéfice net en légère hausse au 3e trimestre

Actualisé

Walt DisneyBénéfice net en légère hausse au 3e trimestre

Le géant américain des médias et du divertissement a réalisé un bénéfice en petite hausse au troisième trimestre assorti de ventes un peu décevantes.

La chute des recettes de cinéma éclipsant la bonne performance en télévision.

La chute des recettes de cinéma éclipsant la bonne performance en télévision.

Le bénéfice net part du groupe ressort en hausse de 1% à 1,8 milliard de dollars (1,67 milliard de francs). Hors éléments exceptionnels il s'affiche à 1,03 dollar alors que les analystes tablaient sur 1,01 dollar.

Le chiffre d'affaires a de son côté progressé de 4% à 11,58 milliards de dollars alors que les analystes misaient sur un peu plus (11,64 milliards).

«Nous sommes satisfaits des résultats du troisième trimestre», a commenté le PDG Bob Iger, cité dans le communiqué, «nous sommes convaincus que notre stratégie de création de contenus de marques de haute qualité nous positionne bien pour l'avenir».

Les bénéfices du groupe ont largement été alimentés par les activités de médias (+8% à 2,3 milliards de dollars), bénéficiant des chaînes câblées, notamment ESPN (sport) ou les programmes pour enfants de Disney Channel, alors que les recettes des chaînes terrestres sont stables.

ESPN a bénéficié d'augmentations des tarifs d'abonnements et des recettes publicitaires malgré une augmentation des coûts, en particulier ceux de retransmission des championnats de base-ball.

Les parcs de loisirs ont également enregistré une bonne performance (+9% à 689 millions de dollars) grâce à une bonne fréquentation aux Etats-Unis puis par les produits dérivés de ses marques (+5% à 219 millions).

A l'inverse la production cinématographique a vu ses bénéfices chuter de 36% sur un an à 201 millions de dollars, notamment à cause de recettes moins bonnes pour Iron Man 3 comparées à celles d'Avengers un an plus tôt.

Les activités numériques ont enregistré une perte de 58 millions de dollars, plus importante qu'il y a un an, notamment à cause d'une baisse des ventes de jeux vidéos pour consoles. (ats)

Ton opinion