Actualisé 09.06.2011 à 05:58

Tourisme Club MedBénéfice net plus que triplé au premier semestre

Le Club Méditerranée a enregistré des résultats très satisfaisant au premier semestre, malgré les problèmes liés au printemps arabe.

Les installations des clubs de vacances séduisent de plus en plus de touristes.

Les installations des clubs de vacances séduisent de plus en plus de touristes.

Le Club Méditerranée a dégagé un bénéfice de 10 millions d'euros (12,23 millions de francs) au 1er semestre, contre 3 millions un an plus tôt, malgré le printemps arabe.

Le groupe français affirme que l'avance prise sur l'hiver pourrait compenser «les effets défavorables sur l'été des événements connus à ce jour».

Tous les indicateurs du Club enregistrent des hausses significatives, à commencer par le résultat opérationnel courant (Roc) villages, l'indicateur de rentabilité des villages du groupe français, qui bondit de 67% à 47 millions d'euros.

Ce chiffre, réalisé entre le 1er novembre et le 30 avril, est même supérieur au Roc villages de l'ensemble de l'année 2010 (42 millions d'euros).

Le chiffre d'affaires a augmenté de 11% à 754 millions d'euros, tout comme le revenu par lit disponible ( 5,5%), grâce à la progression de 2,2% du prix moyen à la journée hôtelière (154 euros) et celle de 2,4 points du taux d'occupation qui atteint près de 70%.

Le nombre de clients 4 et 5 tridents (haut de gamme), le coeur de cible du Club, a progressé de 22% à 78'000. Sur l'hiver, ils étaient 72% à avoir choisi ce segment, contre 50% il y a quatre ans.

L'implantation mondiale du Club Med et la stratégie de montée en gamme des villages lui ont permis «de mutualiser les risques et d'adapter ses capacités en cas d'aléas», a déclaré son patron Henri Giscard d'Estaing, cité dans le communiqué.

«L'avance prise sur l'hiver pourrait ainsi permettre de compenser les effets défavorables sur l'été des événements connus à ce jour», a-t-il ajouté.

L'impact du printemps arabe et, dans une moindre mesure, des catastrophes au Japon se monte à 5,5 millions d'euros au total, a précisé par ailleurs le directeur financier du groupe, Michel Wolfovski, lors d'une conférence téléphonique.

Pour l'été, les réservations en cumulé au 4 juin sont en progression de 5,4% par rapport à la même date de 2010. L'Asie est en recul de 0,7%, en raison des événements survenus au Japon. L'Europe progresse de 5,2% et l'Amérique de 17,1%.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!