Voyages: Bénéfice record pour Kuoni
Actualisé

VoyagesBénéfice record pour Kuoni

Le numéro un suisse du voyage Kuoni a dégagé en 2008 un bénéfice record de 152,1 millions de francs, en hausse de 12,1% sur celui de 2007.

L'exercice actuel sera plus délicat: il a démarré par un repli considérable des réservations.

Le chiffre d'affaires net du voyagiste a progressé l'année passée de 3,3% à 4,855 milliards de francs. La croissance organique s'est élevée à 4,4%, ce qui dépasse la moyenne de l'ensemble du marché.

Les acquisitions ont contribué à hauteur de 5,9% à la progression des ventes, alors que les effets de change ont eu une forte influence négative, de 7%. Au niveau opérationnel (EBIT), le bénéfice a gagné 8,6% par rapport à 2007 à 151,5 millions de francs.

Ces résultats sont réjouissants compte tenu de la crise qui s'est profilée au second semestre, s'est félicité jeudi à Zurich Peter Rothwell, patron de Kuoni depuis janvier. Tous les trimestres ont en outre connu des événements négatifs tels les émeutes au Kenya, le séisme dans la province chinoise du Sichuan, le blocus de l'aéroport de Bangkok ou les attentats de Mumbai.

Soutien des activités suisses

Les activités en Suisse de Kuoni ont participé à la croissance du groupe. Elles ont affiché un chiffre d'affaires en hausse de 2,7% à 1,03 milliard de francs. L'EBIT a doublé à 39,6 millions. Le repositionnement de Helvetic Tours et la restructuration lancée en 2007 expliquent cette évolution, a indiqué Max Katz, directeur financier.

Les affaires en Scandinavie, qui comprennent la Russie, ont dégagé des ventes record de 1,18 milliard de francs (&18,9%), tandis que l'EBIT a diminué de 21,3% à 35,1%. Ce recul s'explique en partie par la forte pression sur les marges en Russie, a relevé M. Katz qui a aussi occupé le poste de patron par intérim de janvier à décembre 2008.

Les unités Asie et Destination Management (achat et offre de services sur place) ont aussi contribué à l'amélioration du chiffre d'affaires global du voyagiste. Les ventes ont gagné 7,9% dans ce secteur à 1,37 milliard de francs pour un EBIT historique de 60,6 millions de francs (&25,7%).

En revanche en Grande-Bretagne, le groupe a non seulement été pénalisé par le cours de la livre, mais il a souffert d'une baisse de la demande dans un pays où la récession est bien avancée, a souligné M. Katz. La performance est en recul tant au niveau des ventes que du bénéfice. Il en va de même pour l'unité d'affaires Europe.

Acquisitions en vue

Kuoni a poursuivi sa stratégie de croissance en 2008 par l'acquisition de sept entreprises essentiellement dans le segment haut de gamme. Et il y aura certainement de nouveaux achats en 2009, a révélé M. Katz. Le modèle d'affaires du groupe et sa nouvelle structure permettront d'affronter la situation économique et d'agir de manière anticyclique, a-t-il ajouté.

Le début de cet exercice montre en effet que les voyageurs ont changé leur comportement, a poursuivi M. Rothwell. Ils préfèrent réserver au dernier moment. Au 15 mars, le niveau des réservations était ainsi inférieur de 24% à celui de la même période de 2007.

La crise va provoquer un recul sur l'ensemble de l'année que les réservations de dernière minute ne pourront pas compenser, a ajouté le patron du groupe.

Le marché s'est montré mitigé par les perspectives du voyagiste. L'action Kuoni a ouvert dans le rouge à la Bourse suisse, dégringolant de près de 8% en matinée avant de se reprendre. Vers 15h00, elle s'échangeait au même prix que la veille, soit à 274 francs dans un SPI gagnant 0,8% au même moment.

(ats)

Ton opinion