Actualisé 05.04.2006 à 12:19

Bénéfice record pour Migros en 2005

Malgré la guerre des prix et une concurrence redoublée, le numéro un du commerce de détail a vu son bénéfice net bondir de 28,3 % au regard de 2004, à 699 millions de francs.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est lui inscrit à 607 millions de francs, en hausse de 11,8 %, a annoncé mercredi le géant orange. L'embellie est due à l'optimisation des processus ainsi qu'aux restructurations. L'effectif du groupe s'est ainsi réduit à 81 049 collaborateurs, 1223 de moins qu'un an auparavant.

Le bénéfice opérationnel avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements s'est également accru, passant de 1,397 à 1,460 milliard de francs. Reste que l'exercice sous revue a été marqué du sceau de la guerre de prix qu'ont entamé les principaux acteurs du commerce de détail avec l'arrivé du discounter allemand Aldi.

Si le chiffre d'affaires global du groupe Migros s'est hissé au montant record de 20,39 milliards de francs, 0,4 % de plus qu'un an auparavant, les ventes des dix coopératives, y compris celles réalisées en France et Allemagne, ont fléchi de 0,2 % à 14,62 milliards.

Industries en forme

la légère progression observée au niveau du groupe reflète pour l'essentiel la hausse des prix des produits pétroliers et des ventes des industries Migros. Le tassement recensé dans les coopératives provient des réductions de prix qu'elles ont consenties à hauteur de 170 millions de francs.

Migros invoque aussi l'élargissement de son assortiment «M- Budget» à un total de 350 articles. Lancée il y a dix ans, la ligne de produits bon marché a vu ses ventes bondir de 67 % à 480 millions de francs.

En moyenne, les articles de Migros ont vu leurs prix diminuer de 1,2 % en 2005, alors que le renchérissement s'est inscrit à 1,2 % en Suisse. En intégrant les produits «M-Budget» dans le calcul, la baisse des prix a représenté 2 %.

Compte tenu des baisses de prix, le géant orange a jugé ses ventes satisfaisantes. Migros a ainsi pu maintenir sa part de marché à un haut niveau, après plusieurs années de croissance vigoureuse.

Optimisme

Avec l'expansion d'Aldi ainsi que celle de Denner, qui a acquis Pick Pay l'an passé, Migros va poursuivre son offensive en matière de prix. Le géant orange a ainsi inscrit à son budget 2006, des réductions en la matière pour 150 millions de francs. Le groupe devrait néanmoins afficher une croissance globale de 1 % cette année.

NOTE: synthèse suit après CPB

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!