Actualisé 24.02.2016 à 11:28

FranceBénéfice supérieur aux attentes pour Bouygues

Le groupe diversifié français table sur une «amélioration de sa profitabilité» cette année.

photo: AFP/ARCHIIVES

Bouygues a enregistré un bénéfice net de 403 millions d'euros (442 millions de francs) pour son exercice 2015, supérieur aux attentes des analystes.

Le groupe diversifié français table sur une «amélioration de sa profitabilité» cette année.

En 2014 le bénéfice net avait bondi à 807 millions d'euros, gonflé par la cession du contrôle d'Eurosport International et de la participation de Colas dans Cofiroute. Cette année, «grâce à la stratégie de transformation de ses métiers, le groupe devrait poursuivre l'amélioration de sa profitabilité», indique-t-il.

Quant au chiffre d'affaires, il s'est affiché l'an dernier en repli de 2% à 32,43 milliards d'euros, légèrement inférieur au consensus des attentes des analystes compilé par Factset: ces derniers tablaient sur 32,49 milliards.

De son côté le résultat opérationnel a baissé à 668 millions d'euros, affecté par 273 millions d'euros de charges non courantes «liées à la mise en oeuvre du partage de réseau avec Numericable-SFR, au projet de fermeture de la raffinerie de Dunkerque (SRD) et à la poursuite des plans d'adaptation dans tous les métiers». En 2014, il était monté à 1,13 milliard d'euros grâce à la cession d'Eurosport.

Rapprochement possible avec Orange

Le carnet de commandes des activités de construction atteint le niveau élevé de 29 milliards d'euros à fin décembre 2015, en croissance de 5% sur un an.

La filiale Bouygues Telecom confirme viser «un objectif de marge d'Ebitda de 25% en 2017 avec un plan d'économie d'au moins 400 millions d'euros cette année», comparé à fin 2013. Bouygues «poursuit les discussions annoncées le 5 janvier 2016 en vue d'étudier un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange, qui conforterait son ancrage durable dans les télécoms», dit-il.

L'endettement net du groupe diversifié était de 2,6 milliards d'euros à fin décembre 2015, en baisse de 0,7 milliard sur un an. Le groupe proposera le paiement d'un dividende stable, de 1,60 euro. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!