Benjamin Voisin privilégie la liberté à la sécurité
Publié

interviewBenjamin Voisin: «Faire ce métier à moitié m’ennuierait»

Le jeune acteur français était au Festival du film de Zurich pour présenter «Illusions perdues». Rencontre sans chichis.

par
Marine Guillain, Zurich

Découvrez l’interview de Benjamin Voisin en vidéo

Révélation du film «Été 85» de François Ozon, Benjamin Voisin est bluffant dans le rôle de Lucien de Rubempré, personnage imaginé par Honoré de Balzac. Il donne la réplique à Gérard Depardieu, Xavier Dolan, Vincent Lacoste et Cécile de France.

À quel point «Illusions perdues», tiré de «La Comédie humaine», s’ancre-t-il dans la société actuelle?

C’est dingue à quel point, en 1820, Balzac est parvenu à comprendre le monde et à quel point justement, il parle de nous aujourd’hui! C’est ce qui m’a plu avec le projet de Xavier Giannoli: faire un film d’époque, mais avec quelque chose de vraiment contemporain.

Votre personnage, Lucien de Rubempré, est-il un homme libre?

Oui, jusqu’à ce qu’il accepte le jeu de l’argent. Quand on lui propose la porte du succès, il se perd. On peut vivre sa vie comme ça, mais la liberté n’est-elle pas plus importante que la sécurité? Pour moi, le choix est vite fait. Le film dépeint d’ailleurs la violence du capitalisme, la violence de l’argent. Je ne comprends pas encore pourquoi, aujourd’hui, on ne vit pas tous que d’amour et d’eau fraîche. Ça serait largement suffisant.

Quel souvenir marquant gardez-vous du tournage?

On tournait dans les châteaux des anciens temps, et chaque matin j’arrivais très tôt sur les lieux, à peine réveillé, et j’écarquillais les yeux en me disant: «C’est fou, aujourd’hui, j’ai ce château pour moi tout seul!»

Dans «Illusions perdues», Benjamin Voisin s’éprend de Cécile de France

Dans «Illusions perdues», Benjamin Voisin s’éprend de Cécile de France

DR

Après ce film, vous avez refusé un rôle dans «Les trois mousquetaires». Pourquoi?

Parce que je n’avais pas envie de resservir la même soupe d’acteur après «Illusions perdues», qui selon moi, est proche du chef-d’œuvre. Je trouve mieux de donner la chance à un réalisateur qui m’imagine dans autre chose, à une autre période.

Comment préparez-vous un rôle?

Je prépare chaque film de manière différente. Je trouve ringard un acteur qui dit qu’il n’y a qu’une seule bonne méthode. Ce serait routinier. Je fais ce métier pour éviter le bureau, le 7h-18h, donc ce n’est pas pour m’installer dans une méthode. C’est plus intéressant de tout essayer et surtout de s’adapter: au réalisateur, au personnage, à l’histoire. Moi, ce que j’adore dans ce métier, c’est de pouvoir toucher l’intimité d’autres existences. D’y croire, de se dire «Bon, aujourd’hui, de 9h à 15h, je serai en 1820.»

Et vous y croyez?

Ah ben ouais! Sinon, ce ne serait pas drôle. Déjà, ça m’ennuierait énormément de faire ce métier à moitié, et ça vaut trop le coup d’y croire! Quand je quitte le plateau et que je reviens à 2020 (ndlr: le film a été tourné en 2020), c’est encore plus rock’n’roll de retrouver les potes dans un bar le soir, sachant que juste avant j’étais vêtu d’un costume à froufrous!

«Illusions perdues»

Jeune poète dans la France du XIXe siècle, le candide et ambitieux Lucien quitte sa province pour Paris. Livré à lui-même, il va découvrir un monde aussi tourbillonnant qu’impitoyable, dicté par l’argent, la publicité, les rumeurs et les faux-semblants. Car dans «Illusions perdues», tiré de «La Comédie humaine» d’Honoré de Balzac, tout s’achète: article élogieux, diatribe, et même applaudissements ou sifflets lors d’une première au théâtre. Grâce à une mise en scène sensuelle et virevoltante, Xavier Giannoli et son casting épatant offrent un grand moment de cinéma, 2h30 de fresque étourdissante et résolument moderne.

De Xavier Giannoli. Avec Benjamin Voisin, Xavier Dolan, Vincent Lacoste, Cécile de France, Gérard Depardieu. Sortie mercredi 20 octobre 2021. Note: ****

De Xavier Giannoli. Avec Benjamin Voisin, Xavier Dolan, Vincent Lacoste, Cécile de France, Gérard Depardieu. Sortie mercredi 20 octobre 2021. Note: ****

Benjamin Voisin est aussi à voir dans «Le bal des folles», avec Mélanie Laurent et Lou de Laâge, sorti en septembre 2021 sur Prime Video:

L’interview «Sans queue ni tête» de Benjamin Voisin:

Benjamin Voisin parle du film «Été 85», de François Ozon:

Ton opinion

1 commentaire