Roland-Garros: Benneteau: «Je ne suis pas favori contre Federer»
Actualisé

Roland-GarrosBenneteau: «Je ne suis pas favori contre Federer»

Vainqueur de l'Allemand Tobias Kamke en cinq sets, Julien Benneteau sera sur la route de Roger Federer au 3e tour. Le Français a les armes pour gêner le Bâlois, comme il l'a déjà prouvé par le passé.

par
Grégory Beaud
Paris
Julien Benneteau a battu Roger Federer à Rotterdam.

Julien Benneteau a battu Roger Federer à Rotterdam.

Julien Benneteau, on vous a vu à la peine contre Tobias Kamke. Est-ce la même chose que lors de votre match précédent, la cruralgie (ndlr: semblable à un sciatique)?

«Oui, elle est revenue, je ne sais pas pourquoi. Cela faisait de nombreux mois que j'étais tranquille. Au fur et à mesure du mal, cela se tend un peu, cela s'enflamme et cela me tire. Après, j'essaie de trouver des solutions pendant le match pour soulager. C'est pourquoi, au début du cinquième, je prends du temps, je sors du terrain, je vais me faire soigner. Je fais tout ce que je peux faire. »

Affronter Roger Federer, cela vous évoque quoi?

«Déjà, j'y suis, voilà. Après, qu'est-ce que cela m'évoque? Cela va être fabuleux, jouer Federer sur le Central de Roland Garros. Je l'ai déjà joué ici, en 2008 ou 2009. Forcément, c'est très compliqué. Il a eu deux tours très faciles. Il joue bien. On le connaît. Je ne suis pas favori, j'ai une grosse cote. Mais c'est Roland Garros, je l'ai déjà battu, je l'ai déjà joué en Grand Chelem. Je vais tout donner pour essayer d'aller chercher ce qui serait forcément l'un des plus beaux exploits de ma carrière. »

Justement, vous restez sur une victoire face à Federer à Rotterdam, même si la surface n'était pas la même. Y a-t-il des indices qui peuvent vous servir sur un tel match?

«Oui, forcément, tout les matches que j'ai joués contre lui vont me servir, celui de Wimbledon (ndlr: perdu en 5 sets), celui de Roland Garros ici, il y a longtemps, mes deux victoires à Bercy et à Rotterdam. Je vais essayer de m'en servir, forcément. En 5 sets, ici, sur terre battue, c'est différent de Rotterdam. Mais c'est quelque chose de fabuleux à jouer. »

Ton opinion