Après son agression: Benoît XVI délivre sa bénédiction «Urbi et Orbi»
Actualisé

Après son agressionBenoît XVI délivre sa bénédiction «Urbi et Orbi»

Benoît XVI a appelé à l'»accueil» des immigrés, poussés par «la faim», l'»intolérance» ou la «dégradation» de l'environnement vendredi lors de son message urbi et orbi. Celui-ci a été délivré comme prévu au Vatican après la spectaculaire agression dont le pape a été victime jeudi soir.

Devant une place noire de monde, Benoît XVI a affirmé que la société est actuellement «profondément marquée par une grave crise économique, mais d'abord morale, et par les douloureuses blessures de guerres et de conflits». Il s'exprimait depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre pour son traditionnel message de Noël à la ville et au monde.

«Face à l'exode de ceux qui émigrent de leur terre et qui sont poussés au loin par la faim, par l'intolérance ou par la dégradation environnementale, l'Eglise est une présence qui appelle à l'accueil», a déclaré le pape, visiblement en bonne forme.

Il a aussi exprimé sa solidarité avec «ceux qui sont frappés par les calamités naturelles et par la pauvreté, également dans les sociétés opulentes». Le pape a été jeté à terre jeudi soir par une femme «apparemment déséquilibrée» au début de la messe de minuit, qu'il a ensuite célébrée normalement. (ats)

Ton opinion