Actualisé

PédophilieBenoît XVI demande d'aimer les prêtres

Le pape Benoît XVI a demandé, dimanche à Sulmona (centre de l'Italie) d'aimer les prêtres malgré leurs «faiblesse», dans une référence implicite aux scandales de pédophilie qui secouent l'Eglise.

Le Pape a tenu un discours à Sulmona (Italie).

Le Pape a tenu un discours à Sulmona (Italie).

«Aimez votre évêque, aimez vos prêtres: malgré leurs faiblesses, ils sont une présence précieuse dans la vie», a dit Benoît XVI, rajoutant oralement le terme de «faiblesses» à son discours écrit.

Lors d'une rencontre avec quelque 200 jeunes, le pape a également dénoncé la société de consommation. «La culture de consommation actuelle tend à attacher l'homme au présent, à lui faire perdre le sens du passé, de l'histoire», a-t-il dit, affirmant que cela «prive» les hommes «de la capacité de se comprendre, de percevoir les problèmes et de construire le futur».

Il a aussi dénoncé «de fausses valeurs et des modèles illusoires qui sont proposés (aux jeunes) et promettent de remplir leur vie alors qu'ils la vident».

Le pape s'est rendu à Sulmona, dans la région défavorisée des Abruzzes, touchée par un tremblement de terre meurtrier dans la zone de L'Aquila le 6 avril 2009, qui a fait plus de 300 morts, à l'occasion du 800e anniversaire de la naissance d'un de ses prédécesseurs, Célestin V (1209-1296), un des rares papes à avoir démissionné, après cinq mois de pontificat.

Dans la matinée, lors d'une messe en plein air, il avait exprimé son soutien à ceux qui vivent dans la «précarité, en raison du manque de travail, de l'incertitude pour l'avenir, de la souffrance physique et morale et de la sensation d'égarement due au séisme».

Avant de quitter la localité pour rejoindre le Vatican, il s'est recueilli sur la tombe de son prédécesseur, répétant un geste accompli l'an dernier à L'Aquila, peu après le tremblement de terre. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!