Actualisé 30.05.2009 à 19:34

VaticanBenoît XVI dit avoir été surpris par son élection

Le pape Benoît XVI a avoué samedi avoir été surpris par son élection à la succession de Jean Paul II, le 19 avril 2005, mais il a dit qu'il avait choisi d'accepter cette charge bien que le défi lui semble supérieur à ses forces.

Le souverain pontife, qui recevait des milliers d'enfants en audience au Vatican, a été interrogé par l'un d'eux sur ses rêves de jeunesse: pensait-il un jour devenir le chef de l'église catholique?

Benoît XVI lui a répondu qu'il ne s'expliquait pas pourquoi Dieu avait décidé de porter son choix sur celui qui fut un «petit villageois ingénu». Toutefois, a-t-il ajouté, «j'ai accepté, bien que cela me paraisse être quelque chose qui allait au-delà de mes forces».

Il s'est aussi souvenu qu'à l'âge de 8 ou 9 ans, alors qu'il était enfant de choeur, lui et ses amis n'étaient «pas des saints» et même se bagarraient plus souvent qu'à leur tour dans leur village de Haute-Bavière. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!