Actualisé 15.09.2007 à 13:05

Benoît XVI donne le cas nord-irlandais en exemple

Le pape Benoît XVI a appelé samedi ceux qui tentent à travers le monde de résoudre des conflits tenaces à s'inspirer de l'exemple nord-irlandais.

«Le processus de paix en Irlande du Nord a nécessité des efforts considérables et prolongés dans le temps», a déclaré Benoît XVI au nouvel ambassadeur irlandais auprès du Saint-Siège lors d'une audience dans la résidence d'été du souverain pontife à Castel Gandolfo. «Il y a enfin un espoir que cela porte ses fruits et des fruits durables.»

La paix a été possible grâce à «un large soutien international, à une volonté farouche de résoudre le conflit de la part des gouvernements britannique et irlandais, et au fait que les communautés et les individus étaient disposés à mettre en pratique la sublime capacité humaine à pardonner», a jugé Benoît XVI.

Pour le pape, le message d'espoir envoyé dans le monde entier par la résolution de ce conflit emblématique peut être résumé par ces mots: «Quelle que soit l'intensité d'un conflit, il peut être surmonté.»

«Je prie avec ferveur pour que la paix qui a sonné le renouveau en Irlande du Nord inspire les responsables politiques et religieux dans d'autres zones troublées du monde», a déclaré le pape.

Lors de pourparlers secrets en Finlande au début du mois, des délégués irakiens sunnites et chiites ont médité les leçons des efforts de paix qui ont abouti à un accord de paix en Irlande du Nord.

Dans le cas nord-irlandais, le rejet de la violence a fait l'objet d'un accord antérieur au début des négociations de paix en 1997. Pendant ce conflit, les forces de sécurité britanniques s'opposaient à l'Armée républicaine irlandaise (IRA), qui, de 1970 à 1997, a mené une campagne visant à faire sortir l'Irlande du Nord du Royaume-Uni. Près de 3.700 personnes ont perdu la vie dans ce conflit depuis la fin des années 1960. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!