Vatican: Benoît XVI évoque les chrétiens du Moyen-Orient

Actualisé

VaticanBenoît XVI évoque les chrétiens du Moyen-Orient

Le pape Benoît XVI a demandé aux responsables politiques «une solidarité active» avec les chrétiens persécutés d'»Irak» et de «tout le Moyen-Orient», samedi lors de son traditionnel message de Noël.

Il a appelé à une cohabitation pacifique au Proche-Orient et à une «paix durable» en Somalie, au Darfour et en Côte d'Ivoire.

Depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre au Vatican, et au total devant des milliers de personnes rassemblées sous un ciel couvert, le pape a appelé «les responsables des Nations à une solidarité active» avec les «chères communautés chrétiennes en Irak et dans tout le Moyen-Orient».

Dans ce message retransmis par les télévisions du monde entier et prononcé avant la bénédiction «urbi et orbi», il a aussi souhaité «apaisement et espérance pour l'avenir» pour ces chrétiens qui connaissent «douleur» et «épreuves».

Les chrétiens d'Irak fuient leur pays depuis une attaque revendiquée par Al-Qaïda contre une église syriaque catholique de Bagdad qui, le 31 octobre, a coûté la vie à 44 fidèles et deux prêtres.

Discussion récemment

Cet attentat a provoqué l'»exode» de plusieurs milliers de chrétiens d'Irak, selon le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR).

Au total, un demi-million de chrétiens se trouvent en Irak, contre 800 000 à 1,2 million en 2003.

La liberté de religion et de culte avait été un des principaux thèmes du synode sur le Moyen-Orient tenu en octobre au Vatican, sous la présidence de Benoît XVI, pour soutenir les chrétiens installés dans le berceau du christianisme et confrontés aux conflits et à l'intolérance religieuse qui les poussent à fuir cette région.

Le pape Benoît XVI a aussi appelé samedi Israéliens et Palestiniens à «une cohabitation juste et pacifique».

Madagascar évoquée

«Puisse la lumière de Noël resplendir de nouveau sur cette Terre où Jésus est né et inspirer Israéliens et Palestiniens dans leur recherche d'une cohabitation juste et pacifique !», a-t-il dit.

Il a aussi appelé à «une paix durable» en Côte d'Ivoire, en Somalie et au Darfour.

«Puisse la naissance du Sauveur ouvrir des perspectives de paix durable et de progrès authentique aux populations de Somalie, du Darfour et de la Côte d'Ivoire», a-t-il dit.

Benoît XVI a également souhaité «la stabilité politique et sociale de Madagascar». (ats)

Ton opinion