Benoît XVI soutient les soins palliatifs pour les malades incurables
Actualisé

Benoît XVI soutient les soins palliatifs pour les malades incurables

Vatican - Le pape Benoît XVI a souhaité dimanche le développement de soins palliatifs pour les malades atteints d'affections incurables.

L'Eglise catholique privilégie cette voie à l'euthanasie.

«Il est nécessaire de soutenir le développement de soins palliatifs pour offrir aux malades incurables l'assistance complète, le soutien humain et l'accompagnement spirituel dont ils ont tant besoin» a déclaré Benoît XVI lors de l'Angelus célébré au Vatican à l'occasion de la «journée mondiale du malade».

Le pape avait fait du développement des soins palliatifs le thème central du message qu'il avait fait diffuser le 13 décembre en prévision de cette journée. Ce message avait pris un relief particulier alors qu'un Italien atteint d'une maladie incurable demandait l'arrêt du respirateur qui le maintenait en vie, ce qui avait provoqué un vif débat en Italie.

Piergiorgio Welby, 60 ans, atteint de dystrophie musculaire et survivant depuis 1997 grâce à un respirateur, avait demandé à la justice d'ordonner l'arrêt de la machine et l'administration d'un traitement contre la douleur pour apaiser ses derniers instants.

Le tribunal avait refusé de se prononcer, renvoyant la balle aux politiques avant qu'un médecin n'accepte le 20 décembre de provoquer la mort de Welby en débranchant le respirateur

L'Eglise catholique formellement opposée à toute forme d'euthanasie souhaite «le développement des soins aux mourants et aux malades pour lesquels aucun traitement n'existe», indiquait le pape dans son message.

(ats)

Ton opinion