Alex Ferguson: «Benzema me fait penser à Zidane»

Actualisé

Alex Ferguson«Benzema me fait penser à Zidane»

Alex Ferguson, le manager de Manchester United, ne cache pas son admiration pour Karim Benzema, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais.

«C'est un excellent footballeur. Il me fait penser à Zinédine Zidane par la manière dont il positionne son corps. Il a des épaules larges et une excellente conduite de balle, le ballon collé entre ses pieds. Le défenseur ne peut jamais intervenir. Mais ne dites surtout pas que je veux l'acheter!», déclare Ferguson dans une interview dans le «Journal du Dimanche».

Ferguson qui juge Franck Ribéry «fantastique, il n'aurait aucun problème pour jouer en Angleterre» ne place pas Yoann Gourcuff au même plan que ses coéquipiers de l'équipe de France de football.

«J'aime beaucoup, même s'il n'est pas aussi bon que Benzema», dit-il de Gourcuff. «Je l'ai vu jouer derrière ses attaquants ou un peu plus en retrait, sans savoir qu'elle est sa meilleure position. Il n'est pas encore à maturité».

Dans cette interview sans langue de bois, Ferguson avance que le Real Madrid n'a «aucune chance» de remporter la Ligue des champions. «Son jeu manque de vitesse. Ils ont de grands joueurs Heinze, Cannavaro, Gago... mais ils ne sont pas rapides. Il y a bien Robben, le seul qui peut donner du rythme, mais il n'est pas très courageux».

Pour le sacre en Ligue des champions, Ferguson voit Manchester, les trois autres équipes anglaises Chelsea, Arsenal, Liverpool, il se méfie de l'Inter de Milan son adversaire des 8es de finale et évoque le FC Barcelone.

«Barcelone peut compter sur un joueur fantastique: Messi», dit-il. Il ne croit pas que Lyon puisse éliminer Barcelone en 8e de finale de cette Ligue des champions.

«Ils ont beaucoup de blessés, non ? Benzema et Juninho sont des joueurs décisifs. Toulalan est un bon joueur, très professionnel, mais pas très rapide. Cris et Grosso ont beaucoup d'expérience. J'avais vu Lyon - Barcelone (2-2) de la saison dernière, très spectaculaire. Mais là, je crois que ça ne suffira pas», dit-il.

Ferguson estime que Lyon aurait pu remporter cette Ligue des champions en 2006. En quart de finale à Milan, j'ai quitté les tribunes à 1-1 à cinq minutes de la fin. Je ne voyais pas comment ils pouvaient être éliminés», dit-il, en estimant que les deux changements effectués en fin de rencontre par l'entraîneur Gérard Houllier n'ont sans doute pas été une bonne chose. «Quand on veut garder un résultat, ce n'est jamais bon», commente-t-il. «Ca perturbe l'équilibre, la concentration d'une équipe. Il faut toujours trois minutes de tâtonnements. Mieux vaut le faire seulement pour forcer le destin. Comme lorsque j'ai fait entrer Tevez à Lyon alors que nous étions menés 1-0 (Tevez avait égalisé en fin de rencontre en 2008).» (ap)

Ton opinion