Guerre en Ukraine: Berlin pressé de toutes parts de livrer ses chars Leopard

Publié

Guerre en UkraineBerlin pressé de toutes parts de livrer ses chars Leopard

La situation semblait se débloquer, lundi, sur le dossier des blindés réclamés par Kiev.

Varsovie s’apprête à transférer ses quatorze chars Leopard. 

Varsovie s’apprête à transférer ses quatorze chars Leopard. 

Imago

«Nous allons demander l’accord de Berlin, mais c’est une question secondaire», a prévenu, hier, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki à propos de la livraison de ses chars Leopard de fabrication allemande à l’Ukraine.

Ces blindés, détenus par plusieurs armées européennes, sont réclamés instamment par Kiev, qui estime qu’ils pourraient être décisifs face au rouleau compresseur des troupes russes, particulièrement dans l’éventualité d’une nouvelle offensive sur Kiev. Le gouvernement allemand apparaissait très divisé sur la question. La pression ne cesse d’augmenter sur le chancelier social-démocrate Olaf Scholz, jusqu’ici évasif, surtout face à ses alliés de coalition Verts et libéraux. Selon les analystes, ces hésitations seraient liées à la crainte d’une escalade militaire avec Moscou et à la réticence de Berlin à assumer un leadership dans le camp occidental. Dans ce contexte, l’UE a promis 500 millions d’euros supplémentaires pour fournir des armements à Kiev et 45 millions d’euros pour la formation des militaires ukrainiens.

Sur le terrain, Moscou a revendiqué la prise de deux localités dans la région de Zaporij­jia (sud), où les combats se sont intensifiés. Dans le Donbass, un des principaux chefs des séparatistes de l’est de l’Ukraine s’est quant à lui affiché à ­Soledar, petite ville dont Kiev n’a pas reconnu la perte. Selon le renseignement militaire britannique, les forces russes subissent néanmoins de lourdes pertes et peinent à se réorganiser. –ARG/AFP

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l'essentiel des infos de la journée.

(AFP/arg)

Ton opinion

185 commentaires