Berlusconi censure un tableau

Actualisé

Berlusconi censure un tableau

La réplique du tableau du célèbre peintre italien du XVIIIème siècle Giambattista Tiepolo qui ornait la salle de presse du palais Chigi, la résidence des présidents du Conseil italiens, a été censurée.

La peinture qui s'intitule La Vérité dévoilée par le temps avait été choisie par Silvio Berlusconi lui-même. Elle couvre un mur entier de la salle. Au centre se trouve une femme seins nus. Lors de la dernière conférence de presse, les journalistes ont pu constater que le sein avait été voilé, rapporte le quotidien Corriere della Sera. La raison officielle invoquée est que: «le sein pouvait offenser les spectateurs».

«J'espère que cette décision absurde, folle, pathétique et inutile a été prise à l'insu de Berlusconi», a déclaré le critique d'art Vittorio Sgarbi. «Comment doit-on faire avec tous les tableaux et toutes les statues représentant des femmes nues que l'on peut admirer dans les musées de la péninsule ?» a-t-il ajouté.

Berlusconi aime pourtant la chair fraiche comme le souligne le quotidien britannique The Guardian. Il rappelle que Mara Carfagna, ministre de l'Égalité des chances présentait un show télévisé dans lequel elle apparaissait à moitié nue.

(atk)

Ton opinion