Dopage: Bernard Sainz sera rejugé au mois d'avril
Actualisé

DopageBernard Sainz sera rejugé au mois d'avril

Bernard Sainz, condamné en avril par la justice française en première instance à 3 ans de prison, dont 18 mois ferme, pour administration de produits dopants et exercice illégal de la médecine, sera rejugé à Paris le 9 avril, a-t-on appris vendredi auprès de la cour d'appel.

Surnommé «Docteur Mabuse», Bernard Sainz avait été reconnu coupable d'avoir prescrit à des cyclistes des substances interdites -corticoïdes, stimulants, stéroïdes anabolisants, érythropoïétine (EPO). Il avait immédiatement fait appel de sa condamnation.La Fédération française de cyclisme (FFC) et l'ordre des médecins, parties civiles au procès, ont respectivement obtenu un euro symbolique et 1.000 euros de dommages et intérêts.Trois coureurs français -Philippe Gaumont, Yvon Ledanois et Pascal Peyramaure-, soupçonnés d'avoir participé au trafic, avaient été mis en examen avant de bénéficier d'un non-lieu. C'est sur leurs témoignages que reposait l'essentiel des charges puisque les produits découverts lors des perquisitions chez Bernard Sainz n'avaient jamais permis de corroborer leurs dires.Bernard Sainz avait été brièvement écroué en 2002, après avoir été arrêté en excès de vitesse en Belgique en possession de produits destinés, selon lui, au coureur belge Frank Vandenbroucke, alors qu'il se trouvait sous contrôle judiciaire en France. (afp)

Ton opinion