04.11.2020 à 17:43

InternetBerne adopte sa stratégie numérique pour promouvoir la Suisse

Le Conseil fédéral entend profiter des atouts numériques de la Suisse dans les domaines de la gouvernance, la prospérité, le développement durable, la cybersécurité et l’autodétermination numérique.

La Suisse veut renforcer la gouvernance, préciser les normes du droit international, utiliser la numérisation dans le cadre de la coopération internationale.

La Suisse veut renforcer la gouvernance, préciser les normes du droit international, utiliser la numérisation dans le cadre de la coopération internationale.

KEYSTONE

La stratégie extérieure numérique 2021-2024, adoptée mercredi par le Conseil fédéral, entend promouvoir les intérêts et les valeurs de la Suisse. La Genève internationale est appelée à jouer un rôle important.

Le Conseil fédéral a fixé quatre champs d’action pour sa stratégie de 2021 à 2024: la gouvernance numérique, la prospérité et le développement durable, la cybersécurité et l’autodétermination numérique.

Renforcer la gouvernance, préciser les normes du droit international, utiliser la numérisation dans le cadre de la coopération internationale: la Suisse entend profiter de ses atouts numériques dans ces domaines.

Nouvelle priorité thématique

Le Conseil fédéral entend également positionner la Genève internationale comme pôle mondial des débats sur la numérisation et les nouvelles technologies. Il appelle donc à établir à Genève les instances institutionnelles de la future gouvernance numérique.

La numérisation constitue ainsi une nouvelle priorité thématique de la politique étrangère. Elle est partie intégrante de la stratégie de politique extérieure 2020–2023. Cette sous-stratégie permet également de répondre au postulat déposé en 2017 par l’ancien conseiller national Claude Béglé (PDC/VD).

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!