Détenus de Guantanamo: Berne devra réexaminer le cas d'un Libyen
Actualisé

Détenus de GuantanamoBerne devra réexaminer le cas d'un Libyen

L'Office fédéral des migrations (ODM) devra réexaminer la demande d'asile d'un ressortissant libyen qui avait été détenu à Guantanamo.

Un demandeur d'asile libyen avait passé par la case Guantanamo.

Un demandeur d'asile libyen avait passé par la case Guantanamo.

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) exige des éclaircissements concernant un Lybien et ses liens éventuels avec la mouvance terroriste.

Il demande aussi à l'Office fédéral des migrations (ODM) des précisions concernant la situation actuelle du requérant en Albanie où il a trouvé un premier refuge après sa sortie du pénitencier de Guantanmo. Le demandeur d'asile avait fui la Libye il y a une dizaine d'années.

Liens supposés

Il avait rejoint l'Afghanistan où il s'est marié. En octobre 2001, l'ex-détenu avait fui les bombes américaines et avait gagné le Pakistan. Contre rançon, il aurait été remis aux autorités américaines qui l'ont ensuite placé à Guantanamo.

L'ODM avait jugé que le requérant ne pouvait retourner en Libye et qu'il appartient aux USA de trouver un pays d'accueil. Sa présence en Suisse reste indésirable en raison de ses liens supposés avec des mouvements islamistes.

L'ex-détenu aurait notamment fréquenté des lieux connus pour héberger des membres de groupes terroristes. En février dernier, le requérant avait été transféré de Guantanamo en Albanie.

Problèmes de santé

Le TAF exige que l'ODM approfondisse ses investigations concernant la situation actuelle de l'ex-détenu en Albanie et examine s'il reçoit les soins appropriés nécessités par son état de santé physique et psychique.

Au cas où il ne pourrait continuer à séjourner en Albanie, l'ODM devra examiner s'il représente un risque pour la sécurité. Selon le TAF, l'office est resté jusqu'ici très vague sur ce sujet.

(ats)

Ton opinion