Berne: les grands chantiers terminés à temps
Actualisé

Berne: les grands chantiers terminés à temps

C'est un centre-ville de Berne métamorphosé qui va accueillir les dizaines de milliers de supporters attendus pour l'EURO 2008.

Le chantier sur la Place de la gare sera terminé à temps avant le coup d'envoi de la manifestation sportive.

La plupart des échafaudages ont disparu au cours des derniers jours, laissant apparaître la dimension impressionnante du fameux baldaquin. Ce toit en verre long de 80 mètres construit au-dessus des stations de bus et de trams couvre désormais la moitié de la Place de la gare.

Fête populaire

Une grande fête populaire va marquer samedi la fin des travaux à cet endroit névralgique de la capitale. Après une année, les usagers et les touristes pourront reprendre possession de la totalité de ce lieu de passage, une semaine avant le début de l'EURO 2008. Comme prévu.

Ce chantier n'était pas le seul à devoir être absolument terminé avant le coup d'envoi de la manifestation. Une grue qui se dressait devant le Palais fédéral a également pu être démontée à temps. Plus rien ne va donc enlaidir les photos que ne manqueront pas de prendre les visiteurs étrangers du Palais fédéral.

Présence timide

Mais pour le reste, rien ne laisse véritablement présager qu'un événement de la taille de l'EURO se déroulera à Berne dans moins de deux semaines. Seuls quelques drapeaux flottent sur les arcades du centre-ville. Autre signe visible, des géraniums aux couleurs des deux pays hôtes ornent certaines places.

La réalisation d'une «fan-zone» de l'UEFA sur la Place fédérale et sur la Waisenhausplatz pour suivre les matches n'a pas débutée. Les travaux se feront au dernier moment, durant la première semaine de juin.

Marée orange

C'est que Berne attend une véritable marée orange. L'équipe des Pays-Bas, qui va disputer ses trois matches de poule dans la ville fédérale, va drainer plusieurs dizaines de milliers de supporters. L'orange pourrait donc être la couleur dominante dans la capitale helvétique, devant le rouge et blanc.

Les supporters néerlandais entendent bien marquer leur présence. Les jours où leur équipe nationale disputera un match, ils vont se rassembler dès 11 h sur la Place fédérale pour une grande fête. Et dès 17 h, ils se mettront en route pour gagner le Stade de Suisse, formant ainsi un cortège sur plusieurs kilomètres.

Nombreux supporters

Les autorités municipales ont revu à la hausse le nombre de fans attendus pour les matches qui se disputent à Berne: Pays-Bas- Italie, Pays-Bas-France et Pays-Bas-Roumanie. Elles comptent désormais avec quelque 100 000 supporters par jour de match, a indiqué le délégué de la ville à l'EURO 2008, Marcel Brülhart.

La marée orange la plus imposante est attendue pour le 13 juin car la rencontre de football se déroule à la veille d'un week-end. Les autorités se montrent confiantes. Les supporters néerlandais feront, selon elles, vibrer la ville dans la bonne humeur. Des rues et ruelles seront transformées en zones officielles de supporters et pourront accueillir jusqu'à 150 000 personnes.

La tension montera inexorablement ces prochains jours. Le 31 mai se déroulera l'inauguration officielle de la Place de la gare. Le 6 juin, veille du match d'ouverture à Bâle, Berne organisera sur la Place fédérale une fête de bienvenue baptisée «FussBall&MundArt» avec un bal et plusieurs groupes et chanteurs alémaniques.

(ats)

Ton opinion