Berne ne lutte pas assez contre le dumping, selon Unia
Actualisé

Berne ne lutte pas assez contre le dumping, selon Unia

«Berne doit respecter ses engagements contre le dumping salarial», a déclaré hier le syndicat Unia Vaud.

L'extension de la libre circulation des personnes a commencé le 1er avril. Parallèlement, le Conseil fédéral relâche sa surveillance contre la sous-enchère salariale. Son projet prévoyait 150 inspecteurs du travail. «Ils ne sont plus que 125», a affirmé Unia.

Ton opinion