Guerre en Ukraine: Berne refuse toujours que l’Allemagne livre des munitions suisses à l’Ukraine

Publié

Guerre en UkraineBerne refuse toujours que l’Allemagne livre des munitions suisses à l’Ukraine

Guy Parmelin a répondu par la négative à la demande de Berlin de livrer du matériel pour équiper des chars de défense antiaérienne que l’Allemagne veut transmettre à Kiev.

L’Allemagne veut acheter des munitions suisses pour l’un de ses chars antiaériens mais Berne refuse toujours.

L’Allemagne veut acheter des munitions suisses pour l’un de ses chars antiaériens mais Berne refuse toujours.

Getty Images

Berne ne cède pas face à l’Allemagne dans le dossier de la livraison de matériel de guerre. En effet, Guy Parmelin a répondu par la négative à une demande écrite de la ministre allemande, Christine Lambrecht, datée du 21 octobre 2022. Celle-ci pressait la Suisse de livrer quelque 12’400 munitions de 35 mm de fabrication suisse pour des chars de défense antiaérienne de type GUEPARD, que l’Allemagne souhaite transmettre à l’Ukraine qui dit en avoir cruellement besoin.

Berne avait déjà refusé en juin dernier une telle demande. Dans sa réponse, Guy Parmelin rappelle que la Suisse applique le droit de la neutralité, s’agissant des relations entre la Russie et l’Ukraine. L’égalité de traitement qui en découle «ne permet pas à la Suisse d’approuver une demande de transmission de matériel de guerre de provenance suisse à l’Ukraine tant que ce pays est impliqué dans un conflit armé international» précise le Département de l’économie.

La situation n’a pas changé

«De surcroît, les critères d’autorisation prévus par la législation suisse sur le matériel de guerre excluent également la livraison de matériel de guerre à des pays impliqués dans un tel conflit», ajoute-t-il. «La situation juridique n’ayant pas changé, il n’y a toujours pas lieu de répondre favorablement à la demande de l’Allemagne de transmettre du matériel de guerre suisse à l’Ukraine», précise le DEFR.

Pour rappel, Berlin aimerait livrer à Kiev ces projectiles de 35 mm destinés au char de type GUEPARD. Hic: ces munitions suisses ont été livrées à l’Allemagne il y a très longtemps. Berlin a donc besoin d’une autorisation de Berne pour les réexporter. La semaine dernière, des élus allemands avaient menacé de ne plus acheter d’armes à la Suisse, si la Suisse la refusait. 

(cht)

Ton opinion

190 commentaires