Grossophobie en Suisse: Berne pour la «déstigmatisation» des personnes atteintes d’obésité

Publié

Grossophobie en SuisseBerne pour la «déstigmatisation» des personnes atteintes d’obésité

Le Conseil fédéral mise sur une collaboration accrue entre l’OFSP et l’Alliance Obésité Suisse dans la lutte contre la stigmatisation des personnes atteintes d’obésité.

Le Conseil fédéral veut des mesures contre la grossophobie et l’obésité.

Le Conseil fédéral veut des mesures contre la grossophobie et l’obésité.

AFP

«Le Conseil fédéral (CF) peut-il informer le Parlement sur les mesures fédérales, cantonales et locales prises afin de lutter contre la grossophobie?» interrogeait la conseillère nationale Verte Léonore Porchet, il y a une semaine. La réponse du Conseil fédéral est tombée lundi. Selon la Confédération, la collaboration entre l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et Alliance Obésité Suisse permet «une sensibilisation des professionnels et contribue à la lutte contre la stigmatisation des personnes atteintes d’obésité».

Le CF rappelle qu’à la suite d’un mandat de l’OFSP sur la gestion de l’obésité en Suisse, des efforts ont été menés contre la grossophobie. «Des recommandations en vue de déstigmatiser les personnes concernées ont notamment été formulées», souligne la Confédération. Qui rappelle que l’Alliance Obésité Suisse examine «la possibilité de mettre en place un programme de prise en charge multidisciplinaire pour les adultes atteints d’obésité et des formations continues correspondantes pour les professionnels». Quant à la lutte contre l’obésité, «elle se mène aussi au niveau cantonal, dans le cadre de programmes d’action destinés aux enfants et aux adolescents», relève le CF.

(apn)

Ton opinion

80 commentaires