CFF – Berne prié d’assurer la liaison entre Lausanne et Genève

Publié

CFFBerne prié d’assurer la liaison entre Lausanne et Genève

Le Conseil fédéral se dit prêt à étudier la construction d’une nouvelle voie au bord du Léman entre les capitales vaudoise et genevoise.

Les travaux pour remettre la voie en état avaient duré plusieurs jours, ennuyant beaucoup les pendulaires.

Les travaux pour remettre la voie en état avaient duré plusieurs jours, ennuyant beaucoup les pendulaires.

20min/Vanessa Lam

Le conseiller national Roger Nordmann (PS/VD) a demandé de mettre la priorité sur la conception d’un nouveau tracé entre les métropoles lémaniques après le blocage engendré par l’effondrement de la voie à Tolochenaz début novembre. Plus de cent conseillers nationaux de tous bords ont signé le postulat que le chef du groupe socialiste a déposé. Les cantons de Vaud et de Genève ont également donné de la voix pour se faire entendre à Berne. Vendredi, «24 heures» indique que le Conseil fédéral dit partager les préoccupations des signataires du postulat. D’ailleurs, l’Office fédéral des transports a déjà mandaté une étude prospective sur le développement à long terme des infrastructures ferroviaires sur cette ligne.

L’effondrement de la voie à Tolochenaz début novembre avait créé de grosses perturbations entre Lausanne et Genève.

L’étude devra évaluer les avantages et les désavantages entre deux options. Soit la construction d’une nouvelle ligne entre la zone Renens-Bussigny et la zone Cornavin-Aéroport, sans raccordements avec la ligne historique. Soit réaliser plusieurs segments de ligne nouvelle, avec des raccords à l’ancienne ligne par exemple à la hauteur de Morges et de Nyon, dans le but d’aboutir progressivement à une redondance complète.

Le postulat sera définitivement accepté lors de la session de mars si aucun élu au National ne s’y oppose.

(jbm)

Ton opinion

47 commentaires