Actualisé 08.09.2015 à 09:37

Médicament

Berne va se pencher sur le cannabis thérapeutique

Les Pays-Bas, l'Allemagne et le Canada ont déjà autorisé un médicament à base de fleurs de cannabis.

Le ministre de la santé Alain Berset s'est montré ouvert à la proposition.

Le ministre de la santé Alain Berset s'est montré ouvert à la proposition.

La Suisse pourrait autoriser dans un avenir proche le cannabis naturel à des fins médicales. Le Conseil des Etats a chargé mardi le gouvernement d'étudier la question.

Après le Conseil national, les sénateurs ont adopté tacitement une motion de Margrit Kessler (PVL/SG). Cette préparation serait destinée à soulager des patients souffrant de pathologies lourdes comme la sclérose en plaque, le Parkinson ou le sida.

Les caisses maladie ne sont pas obligées de rembourser les préparations à base de cannabis puisqu'elles ne figurent pas sur la liste des remèdes pris en charge, a rappelé Verena Diener Lenz (PVL/ZH) pour la commission. Or un traitement mensuel coûte entre quelques centaines et 2000 francs par mois. Les coûts de santé pourraient ainsi être réduits.

Autorisations exceptionnelles

Les Pays-Bas, l'Allemagne et le Canada ont déjà autorisé un médicament à base de fleurs de cannabis (Cannabis flos) dont la teneur en THC est standardisée et contrôlée. Les prescriptions de médicaments à base de cannabis sont d'ailleurs déjà autorisées exceptionnellement en Suisse. Une dizaine sont délivrées chaque semaine et la tendance est à la hausse.

La réalisation d'un projet pilote fournira de nouvelles connaissances en matière de thérapie de la douleur et créera les conditions pour que le potentiel encore peu étudié du cannabis fasse l'objet d'un examen scientifique.

Le ministre de la santé Alain Berset s'est montré ouvert à la proposition. Le Conseil fédéral est prêt à examiner quelles conditions doivent être réunies pour que le cannabis soit inscrit dans la liste des médicaments, a-t-il répondu. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!