Actualisé 13.11.2011 à 11:22

ECONOMIESBerne veut équiper ses tunnels de leds

Chaque année, 24 millions sont dépensés pour éclairer les tunnels routiers en Suisse. Des mesures sont envisagées pour faire baisser la facture et employer moins de courant.

de
jbm
Les tunnels coûtent 24 millions par an en éclairage.

Les tunnels coûtent 24 millions par an en éclairage.

La ministre de l'environnement, Doris Leuthard voit un grand potentiel d'économie d'énergie dans les tunnels Suisses. Comme elle l'avoue dans la «Zentralschweiz am Sonntag», «rien que pour le tunnel du Gothard, ce sont 4 millions de francs qui pourraient être économisés.» La solution pour arriver à ces économies s'écrit en trois lettre: LED. Cette technologie est non seulement moins gourmande en courant mais apporte une lumière plus claire. Du reste la branche automobile l'a déjà adopté ainsi que les fabricants de feux de circulation.

Un projet pilote a été lancé par la Confédération dans un tunnel entre Brunnen et Flüelen (UR) sur l'Axenstrasse. Les résultats sont «encourageants» déclare Thomas Rohrbach, porte-parole de l'office fédérale des routes (OFROU). Même si le tunnel ne fait que 234 mètres de long.

Test sur 3,5 kilomètres

Aujourd'hui, un nouvel essai va être mené dans le tunnel de contournement de Lungern (OW). Là, ce sont 3,5 kilomètres qui seront équipés. Par ailleurs, les murs et les parois seront peintes avec une couleur hightech utilisant les nano-technologies. Ce qui devrait diminuer la fréquence de nettoyage des murs.

Le potentiel d'économie est grand. Pour l'exploitation de tout le réseau des routes nationales, ce sont 145 000 mégawatt/heure qui sont nécessaires, soit une facture de 24 millions par an. Les 223 tunnels courant sur 225 kilomètres sont les plus gros «consommateurs». Avec la technologie des leds, l'économie envisagée pourrait être de 50% selon des experts.

Des détecteurs de mouvement

L'éclairage led n'est qu'une mesure étudiée pour économiser l'énergie dans l'éclairage des tunnels. Marianne Züng, porte-parole de l'office fédéral de l'énergie confirme que de nombreux groupes de travail se penchent sur ce thème et fourmillent d'idée. Une piste pourrait être l'installation de détecteurs de mouvements dans les tunnels qui ne seraient éclairés que lorsqu'un véhicule passe.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!