Actualisé 11.10.2009 à 12:09

Dopage

Bernhard Kohl dénonce

L'Autrichien Bernhard Kohl, retiré du monde cycliste après des aveux de dopage, a de nouveau accusé un médecin de son ancienne équipe Gerolsteiner, Marc Schmidt.

Il affirme que celui-ci l'a assisté pour se doper sur le Tour 2008.

«Le médecin d'équipe Marc Schmidt a donné un coup de main. Il était initié aux pratiques de dopage», déclare au journal «Kurier» Bernhard Kohl, déchu de sa 3e place du Tour 2008 pour dopage.

Le coureur raconte qu'il faisait mesurer son hématocrite par le médecin tous les deux ou trois jours et que ce dernier a mis à disposition sa chambre pour une transfusion le 11 juillet 2008 à Aurillac.

Kohl, qui collabore avec les autorités autrichiennes dans leur campagne antidopage, avait déjà indiqué que Marc Schmidt avait fermé les yeux sur son dopage, fin mai à la télévision allemande. L'employeur actuel du médecin, l'équipe Milram, avait alors songé à se séparer de lui.

Pour garder sa place, Marc Schmidt s'était fendu d'une déclaration, signée en présence de son avocat et de celui de Milram, où il niait toute participation à un acte de dopage. Une ligne toujours défendue par son avocat, et père, Ansgar Schmidt: «jamais Marc Schmidt n'a fourni ou administré un produit dopant», indique-t-il dans «Kurier». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!