Actualisé 03.12.2011 à 23:04

Hockey - LNABerra barre la route à Genève

Genève-Servette s'est incliné 0-4 à la maison face à Bienne. Après trois victoires consécutives, plus dure est la chute pour les Aigles qui voient les play-off s'éloigner.

par
Grégory Beaud
Genève

Alors que le club des Vernets célébrait l'Escalade, les Seelandais ont gâché la fête grâce à une défense de fer et une prestation parfaite de Reto Berra. Le gardien biennois repart ainsi pour le deuxième fois blanchi de Genève. «Il me restait encore quelques flashs de la rencontre précédente (n.d.l.r.: victoire 0-3 de Bienne) en mémoire, a-t-il expliqué. Tout s'est bien passé, malgré un bon début de match de Genève.»

Il est vrai qu'au terme de la première période, l'avantage d'une but acquis par les Seelandais ressemblait à un petit hold-up. «Nous avons su nous montrer solides défensivement», a confirmé Alain Miéville, top-scorer de Bienne. Outre le Broyard d'origine, Sébastien Bordeleau ne tarissait pas non plus d'éloge sur la performance de son portier: «Nous avons été bons en infériorité numérique, mais la pierre angulaire demeure le gardien. S'il ne fait pas les arrêts, tout le travail en amont ne sert à rien.»

Cette victoire donne une sacrée bouffée d'oxygène aux hommes de Kevin Schläpfer qui voyaient les Aigles fondre sur eux. Grâce aux trois points engrangés aux Vernets, le HCB possède désormais cinq points d'avance sur Servette, tout en ayant joué deux matches de moins que les Genevois. «Nous avons su rebondir après la claque reçue à Zoug mardi (n.d.l.r.: défaite 1-7), a confirmé Kevin Schläpfer. Une prestation d'équipe admirable.» Dimanche, les Biennois accueilleront Rapperswil pour tenter de prendre huit points d'avance sur le GSHC.

Si les Biennois peuvent se targuer d'avoir su faire le dos rond au bon moment, les Genevois, eux, ont de quoi faire la moue. Lors de la première période, ils ont même disposé de plus de 60 secondes à 5 contre 3. Chris McSorley a même tenté son coup de poker en sortant le gardien, mais rien n'y a fait. Reto Berra s'est montré imbattable. Vainqueur de ses trois derniers matches sur la route, le club des Vernets a réalisé une bien mauvaise opération comptable. Alors qu'une victoire les catapultait au-dessus de la barre, ce revers les condamne au rôle de «chasseur». Cette rencontre était un vrai match à six points. Genève l'a perdu et pourrait en tirer les conséquences en fin de saison.

Genève-Servette - Bienne 0-4 (0-1 0-2 0-1)

Les Vernets. 7123 spectateurs. Arbitres: Popovic, Bürgi/Marti. Buts: 12e Spylo (Marc Wieser) 0-1. 22e Beaudoin 0-2. 25e Spylo (Miéville) 0-3. 56e Miéville (Marc Wieser) 0-4 (dans la cage vide). Pénalités: 5 x 2' contre Genève-Servette. 9 x 2' contre Bienne. Topscorers PostFinance: Bezina; Miéville.

Genève-Servette: Stephan; Vukovic, Bezina; Pothier, Gautschi; Leeger, Gian-Andrea Randegger; Antonietti; Fata, Paul Savary, Rubin; Dan Fritsche, Vampola, Salmelainen; Simek, Trachsler, Friedli; John Fritsche, Flurin Randegger, Roland Gerber; Rivera.

Bienne: Berra; Gossweiler, Kparghai; Fröhlicher, Sjusin; Huguenin, Wellinger; Grieder; Beaudoin, Bordeleau, Gaëtan Haas; Spylo, Miéville, Marc Wieser; Tschantré, Peter, Truttmann; Lauper, Ehrensperger, Zigerli; Kaj Leuenberger.

Notes: Genève-Servette sans Walsky, Pivron, Jean Savary, Schneeberger, Mercier, Berthon (blessés) et Hecquefeuille (surnuméraire). Bienne sans Preissing, Steinegger, Wetzel et Gloor (blessés). Genève-Servette sans gardien de 55'44'' à 55'48''.

Classement: 1. Zoug 29/61 (115-86). 2. Fribourg Gottéron 29/60 (91-61). 3. Kloten Flyers 30/57 (99-66). 4. Berne 30/57 (95-78). 5. Davos 29/55 (92-75). 6. Lugano 30/49 (93-88). 7. Zurich Lions 29/41 (76-80). 8. Bienne 28/38 (62-67). 9. Genève-Servette 30/33 (69-86). 10. Ambri-Piotta 29/31 (63-93). 11. Langnau Tigers 30/28 (72-100). 12. Rapperswil-Jona Lakers 29/18 (54-101).

Sans trembler. Bien que dominé en début de match, Bienne a trouvé le moyen d'ouvrir la marque par Spylo (12e). Le Canadien du HCB a trompé Stephan d'un tir au poignet diabolique. Les hommes de Kevin Schläpfer ont surpris les Genevois dès l'entame de la période intermédiaire par Beaudoin (22e) et Spylo (25e). Incapables de se remettre dans le droit chemin, les Aigles ont encore capitulé à la 56e, alors que Tobias Stephan avait quitté sa cage par Miéville.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!