Actualisé 01.05.2011 à 14:50

Solar ImpulseBertrand Piccard a passé sa licence de pilote

Rien ne s'oppose désormais à ce que l'initiateur du projet Solar Impulse prenne le contrôle de l'avion HB-SIA.

de
job
Bertrand Piccard avait pris du retard dans sa préparation de la licence d'aviation. Mais maintenant il est prêt à prendre son envol.

Bertrand Piccard avait pris du retard dans sa préparation de la licence d'aviation. Mais maintenant il est prêt à prendre son envol.

Jusqu'à présent le premier avion solaire à avoir réussi un vol de nuit n'avait été piloté que par le pilote d'essai Markus Scherdel et le directeur du projet André Borschberg. Et bien qu'il soit prévu que Bertrand Piccard relaie André Borschberg pour piloter le second avion lors de la tentative de tour du monde à l'énergie solaire (au plus tôt en 2012), l'initiateur et président du projet, n'avait toujours pas sa licence de pilote en poche. Et bien, c'est chose faite depuis quelques semaines, selon une interview publiée dimanche dans «Der Sontag». «Tous les papiers sont en règles», confirme Alexandra Gindroz, porte-parole de Solar Impulse.

Par contre, c'est bien André Borschberg qui prendra le contrôle de l'avion pour l'emmener à Bruxelles en mai puis à Paris en juin où il sera présenté au Salon du Bourget.

Les premiers vols de Bertrand Piccard à bord de HB-SIA se feront donc selon toute vraisemblance à Payerne (VD). «Ses premiers vols seront courts. Il prendra l'appareil en main étape par étape, comme cela a été le cas pour André Borschberg», explique Alexandra Gindroz.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!