Actualisé 15.06.2011 à 10:26

Confédération

Beyeler ne sera plus procureur général

Erwin Beyeler devra abandonner son poste de procureur général de la Confédération. L'Assemblée fédérale a refusé mercredi de le reconduire dans ses fonctions.

Erwin Beyeler était en poste depuis 2007.

Erwin Beyeler était en poste depuis 2007.

Contesté de toutes parts le Schaffhousois Erwin Beyeler n'a obtenu que 109 voix sur 227 bulletins valables au Parlement. Le procureur manque ainsi de cinq voix la majorité absolue. La commission judiciaire devra trouver un autre candidat d'ici la fin de l'année.

L'élection des procureurs suppléants Ruedi Montanari et Maria-Antonella Bino n'a quant à elle pas posé de problème, tous les groupes les soutenant. Ils ont été reconduits dans leur fonctions respectivement par 215 et 219 voix sur 230 bulletins valables.

Pas de couac non plus pour la confirmation dans ses fonctions jusqu'à fin novembre 2015 du préposé fédéral à la protection des données Hanspeter Thür. La décision du Conseil fédéral a été avalisée par l'Assemblée fédérale (187 voix sur 223 bulletins valables).

La candidat de l'UDC Yanick Felley a quant à lui été élu juge au Tribunal administratif fédéral (TAF). Il a obtenu 134 voix sur 227 bulletins valables. Il était soutenu par le PLR et le PBD. L'UDC réclamait ce poste s'estimant sous-représenté au TAF.

Alors que le parti aurait droit à 16,38 sièges, il n'en a que 8,5, a fait valoir le chef du groupe Caspar Baader. La candidate soutenue par la gauche et le PDC Sylvie Cossy n'a obtenu que 93 voix. (ats)

«Une non-réélection politique»

Erwin Beyeler se dit déçu de la décision du Parlement et évoque «une non-réélection politique». S'il se dit ouvert à l'autocritique, il estime également que «les arguments mis en avant aujourd'hui ont été réfutés depuis longtemps».

«J'avais espéré que le Parlement ne cèderait pas à des considérations politiques», a-t-il déclaré sur les ondes de Radio DRS.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!