Protection: Beyoncé et Jay Z déposent le nom de leur fille
Actualisé

ProtectionBeyoncé et Jay Z déposent le nom de leur fille

La chanteuse et son rappeur de mari veulent être les propriétaires du nom Blue Ivy, afin d'éviter tout abus par des tierces personnes.

par
Myriam Genier
Jay Z et Beyoncé ne rigolent pas en ce qui concerne leur fille.

Jay Z et Beyoncé ne rigolent pas en ce qui concerne leur fille.

Beyoncé et Jay Z ont rempli le 26 janvier 2012 un formulaire pour protéger le prénom de leur fille, Blue Ivy, révèle le «Washington Post». Le couple ne veut pas que des sociétés commercialisent des produits portant le nom de leur petite et gagnent de l'argent sur son dos.

Les deux stars ont bien fait de prendre cette décision, seulement quatre semaines après la naissance du bébé. En effet, ce mois de janvier, un styliste et un parfumeur ont essayé de déposer le nom Blue Ivy. Mais le U.S. Patent and Trademark Office a refusé leur demande, estimant que les personnes qui achèteraient des produits estampillés Blue Ivy pourraient croire que Beyoncé et Jay Z avaient donné leur accords à leur commercialisation.

Malheureusement pour elles, les deux stars de la musique américaine n'ont pas pu empêcher une boutique de vêtements située à Sturgeon Bay, dans le Wisconsin, de s'appeler Blue Ivy. Ce magasin a en effet ouvert bien avant la naissance de leur petite fille. Les richissimes Beyoncé et Jay Z ont néanmoins la possibilité de racheter au propriétaire le nom Blue Ivy.

Cette naissance très médiatisée a également donné des idées à... des revendeurs de marijuana californiens. Juste après l'accouchement de Beyoncé, ils ont baptisé cette herbe Blue Ivy. Ils ne l'ont, bien sûr, pas déposée.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion