Actualisé 30.06.2020 à 19:19

États-Unis

Biden renonce à tout meeting, sur fond de pandémie

Le candidat démocrate ne craint pas les moqueries de Trump sur son attitude très prudente face au Covid-19. Il va suivre les recommandations sanitaires et n’organisera pas de réunion politique de masse.

Joe Biden renonce à rencontrer ses électeurs. Pas seulement pour lui, mais pour le pays, a-t-il commenté mardi en conférence de presse.

Joe Biden renonce à rencontrer ses électeurs. Pas seulement pour lui, mais pour le pays, a-t-il commenté mardi en conférence de presse.

AP/Keystone

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a déclaré mardi qu'il suivrait «les consignes du médecin» et qu’il n'organiserait pas de meetings électoraux à cause de la pandémie de Covid-19, contrairement à son rival Donald Trump.

«Il s'agit de la campagne la plus étrange de l'histoire moderne, me semble-t-il», a-t-il souligné lors d'une conférence de presse surprise donnée à Wilmington, dans son Etat du Delaware.

«Je vais suivre les consignes du médecin. Pas juste pour moi, mais pour le pays. Et cela veut dire que je ne vais pas organiser de meeting», a ajouté l'ancien vice-président de Barack Obama, âgé de 77 ans.

Son rival républicain et actuel locataire de la Maison-Blanche, pour sa part âgé de 74 ans, a été vivement critiqué pour avoir organisé un meeting de retour en campagne à Tulsa, dans l'Oklahoma, qui a réuni le 20 juin dernier plusieurs milliers de personnes dans cet Etat du Sud qui connaissait une poussée de cas de coronavirus.

«Je préférerais être sur le terrain»

«J'ai voyagé et, quand je le fais, je présente mes arguments, je prends des questions et je pars. Mais vous me connaissez, je préférerais de loin être sur le terrain avec les gens parce que c'est là que je sens le mieux les choses», a-t-il déclaré aux journalistes réunis dans un établissement scolaire proche de son domicile.

Joe Biden a précisé qu'il n'avait pas été testé pour le coronavirus parce qu'il n'avait pas eu de symptômes et qu'il ne voulait «pas prendre la place de quelqu'un d'autre». Mais qu'il le ferait certainement «bientôt».

Donald Trump et ses troupes se moquent régulièrement de Joe Biden pour être resté confiné à son domicile sans organiser de rencontres non-virtuelles, après l'arrêt soudain de la campagne mi-mars, à cause du coronavirus. L'équipe de campagne du républicain met en doute les capacités mentales et affirme qu'il se «cache» dans son sous-sol, où il a installé un studio de télévision, pour ne pas avoir à affronter les regards.

«Hâte» des débats avec Trump

Connu pour ses gaffes et ses erreurs dans ses discours improvisés, Joe Biden a balayé ces accusations mardi: «Vous n'avez qu'à m'observer et j'ai vraiment hâte de comparer mes capacités cognitives avec celles de l'homme contre lequel je me présente.» Le démocrate a affirmé qu'il comptait bien participer aux trois débats prévus contre Donald Trump à la rentrée.

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
28 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Ben 55

01.07.2020 à 07:52

Inimaginable : un candidat qui se retranche derrière un masque et refuse le débat. J’ai connu des vieux plus combattifs et l’aide d’Obama( qui voit bien la faiblesse du collègue) est pathétique. Au fond, on ne connaît pas lés positions de Bide sur un tas de sujets, comme l’internationnal, la sécurité et l’economie On sait ce que Trump pense et fait, même si c’est parfois maladroit . Il ne manque plus que Nancy Pelosi comme vice-présidente pour compléter le home pour personnes âgées ! Pauvre USA!

No more so great

01.07.2020 à 07:26

J. B. élu il assurerait une sorte de transition pour tenter de réparer des pots cassés, notamment avec les alliés des Etats-Unis, ce qui pourrait déjà bien l'occuper. Qui sera la colistière de ce ticket? C'est sur elle qu'il faut parier.

Vladimir

01.07.2020 à 07:22

Un des deux a trop peur 😱. L'autre n'a pas assez peur 😱. Ça fait peur 😱