Inédit: Bien trop friqués pour être heureux
Actualisé

InéditBien trop friqués pour être heureux

La série «Dirty Sexy Money», qui fait un carton aux Etats-Unis, débute ce jeudi soir sur Canal+. A ne pas louper!

par
Caroline Goldschmid

De quoi sont-ils capables? De tout! Parce qu'ils sont milliardaires, ils se croient tout permis, pensent pouvoir tout acheter, même les gens. Qui? Les Darling, la famille la plus riche et la plus puissante de New York.

Tripp (incarné par un Donald Sutherland au sommet de son art) et Tish ont cinq enfants. Brian est un homme de Dieu mais ment comme il respire. Patrick est sénateur de l'Etat de New York et trompe sa femme avec un travesti. Karen collectionne les divorces. Juliet joue les filles faciles mais est toujours vierge. Et enfin son frère jumeau, Jeremy, ne sait rien faire à part claquer l'argent et cumuler les gaffes. Ils comptent tous sur Nick George, l'avocat de la famille, pour régler leurs soucis en tout genre.

On salue le casting, Donald Sutherland et William Baldwin, alias Patrick, en prime. Imaginée par Craig Wright, à qui l'on doit «Lost» et «Six Feet Under», cette série politiquement incorrecte se fait donneuse de leçons: l'argent ne fait pas le bonheur. Si les jeunes héros de «Gossip Girl» se rendent à l'école en limousine, les membres de la famille Darling prennent leur jet privé ou leur hélicoptère! Mais aucun d'entre eux n'est heureux. Ce qui rend justement la série drôle et piquante.

Ce jeudi soir à 20 h 50 sur Canal+.

Ton opinion