Actualisé 22.11.2014 à 22:34

Hockey - LNA

Bienne bat Fribourg en prolongation

Le cœur déployé par de besogneux Biennois a finalement eu raison des ambitions de Fribourgeois trop longtemps frileux lors du « derbylingue ». Bienne l'a emporté 3-2 ap.

de
Marc Fragnière, Bienne/si
Bienne a battu Fribourg, samedi.

Bienne a battu Fribourg, samedi.

Le cœur déployé par de besogneux Biennois a finalement eu

Ce succès obtenu après prolongation a pourtant laissé un goût amer dans la bouche des Seelandais. Et pour cause, alors qu'ils menaient 2-0 après avoir maîtrisé leur sujet 40 minutes durant, les hommes de Kevin Schläpfer se sont fait remontés en encaissant deux goals à la 59e et à la 60e. Inespéré pour des Dragons qui n'avaient tiré au but qu'à huit reprises lors des deux premiers tiers et qui sont apparus très émoussés.

« Oui on est fatigués, mais on a fait preuve de caractère pour revenir », a toutefois contrebalancé Gerd Zenhäusern avant de se souhaiter le recrutement prochain de joueurs suisses pour compléter un effectif qui évolue en surrégime : « C'est compliqué à trouver… D'autant plus que peu de clubs sont prêts à nous aider », a-t-il éclairé. A propos des deux premiers tiers insuffisants de Gottéron, Benjamin Conz n'a pas louvoyé à l'heure de les analyser : « Nous avons été inexistants. Peut-être que si on avait montré le même visage que dans la dernière période, nous aurions récolté plus qu'un point », a-t-il admis, avant d'évoquer les blessés et la fatigue. Désireux de ne pas peindre le diable sur la muraille, le portier s'est néanmoins réjoui du mental témoigné et de l'énergie déployée par les siens pour revenir dans la rencontre.

Dans l'autre camp, auteur d'un match solide, le gardien Simon Rytz n'a pas caché sa colère à l'heure de partager son sentiment de gâchis : « Il nous restait quelques secondes à tenir pour mettre Fribourg à trois points. Et là, on ne les distancie que d'une unité. On doit apprendre à gérer nos fins de match. Ces manquements nous coûtent systématiquement des points ! Et ces points-là sont justement capitaux dans l'optique d'une accession aux play-off. On doit absolument augmenter notre niveau. Notre dernier succès à trois points remonte à près d'un mois contre Lugano (ndlr : le 25 octobre), c'est insuffisant ! », a pesté un cerbère pourtant au-dessus de tout soupçon samedi soir. Un point supplémentaire aurait, il est vrai, permis aux Biennois de repasser provisoirement sur la barre.

«Davos de nouveau battu»

Le CP Berne semble avoir trouvé sa bête noire. Les Zougois ont battu pour la deuxième fois les joueurs de la capitale (3-4 tab). Sur les treize derniers matches, les hommes de Guy Boucher ont gagné à onze reprises et perdu deux fois contre Zoug. Fessés la veille à domicile par Lugano (1-7), les coéquipiers de Reto Suri ont répondu de la meilleure des manières malgré les absences de Holden et Earl, blessés. En 74'', Martschini et Herzog ont donné deux buts d'avance à Zoug, causant la perte du portier Bührer remplacé à la 16e minute par Nolan Schaefer dont c'était les débuts sous les couleurs bernoises. Bertschy et Ritchie ont permis aux joueurs de la capitale d'aller en prolongation mais ils se sont inclinés aux tirs au but.

C'est le premier week-end véritablement négatif pour le leader Davos, qui a concédé deux défaites. Après avoir subi la loi de Kloten (1-2) la veille, les Grisons ont également capitulé au Hallenstadion face aux Zurich Lions (3-0). Le match a mis du temps pour se décanter. Mike Künzle n'a ouvert le score qu'à la 53e avant que Denis Malgin - pour son premier but en LNA - et Keller ne mettent un terme à la série négative de deux défaites des Lions.

Les Kloten Flyers ont connu un week-end précieux en vue d'une qualification pour les play-off avec deux succès contre Davos et Rapperswil-Jona (4-1). Cette fois-ci, Felix Hollenstein se trouvait bien à la bande - avec un beau cocard à l'oeil droit - après avoir manqué le match de Davos suite à un accident domestique.

Berne - Zoug 3-4 tab (1-2 0-1 2-0 0-0) 16'251 spectateurs.

Arbitres: Mandioni/Massy, Kaderli/Kohler. Buts: 15e Martschini (Sondell, Sutter) 0-1. 16e Herzog (Grossmann) 0-2. 18e Loichat (Krueger) 1-2. 25e Herzog (Lammer/à 4 contre 5!) 1-3. 46e Bertschy (Jobin) 2-3. 50e Ritchie (à 5 contre 4) 3-3. Holloway 1-0, Zangger -; Moser -, Martschini 1-1; Bertschy -, Bouchard 1-2; Ritchie -, Lammer -; Gardner -.

Pénalités: 2 x 2' contre Berne; 5 x 2' contre Zoug. Topscorers PostFinance: Plüss; Bouchard.

Berne: Bührer/Schaefer (16e); Jobin, Blum; Krueger, Gragnani; Kreis, Randegger; Grossniklaus; Bertschy, Plüss, Scherwey; Alain Berger, Reichert, Pascal Berger; Rüfenacht, Ritchie, Holloway; Moser, Gardner, Loichat.

Zoug: Stephan; Ramholt, Grossmann; Schlumpf, Sondell; Lüthi, Alatalo; Erni, Blaser; Zangger, Bouchard, Herzog; Martschini, Sutter, Suri; Lammer, Diem, Schnyder; Christen, Dünner, Marchon.

Notes: Berne sans Kobasew, Gerber ni Furrer (blessés). Zoug sans Earl, Holden, Morant ni Bürgler (blessés). Tirs sur les montants: 14e Ritchie, 39e Rüfenacht. 62e temps mort demandé par Zoug.

Zurich Lions - Davos 3-0 (0-0 0-0 3-0) 10'621 spectateurs.

Arbitres: Wehrli/Wiegand, Ambrosetti/Tscherrig. Buts: 53e Künzle (Keller) 1-0. 58e Malgin (Baltisberger) 2-0. 58e Keller 3-0 (dans la cage vide).

Pénalités: 5 x 2' contre Zurich; 6 x 2' 10' (Ryser) contre Davos. Topscorers PostFinance: Wick; Lindgren.

Zurich: Flüeler; Seger, Smith; Blindenbacher, Siegenthaler; Stoffel, Bergeron; Schnyder; Keller, Shannon, Sitje; Bärtschi, Trachsler, Nilsson; Baltisberger, Malgin, Wick; Künzle, Fritsche, Schäppi.

Davos: Genoni; Du Bois, Reto von Arx; Schneeberger, Koistinen; Guerra, Camperchioli; Jan von Arx, Paschoud; Sciaroni, Ambühl, Dino Wieser; Marc Wieser, Lindgren, Axelsson; Simion, Walser, Jörg; Hofmann, Aeschlimann, Ryser.

Notes: Zurich sans Cunti, Bastl ni Geering (blessés). Davos sans Paulsson, Forster ni Corvi (blessés). 34e tir sur le poteau de Simion. Temps mort demandé par Davos (56e). Davos sans gardien de 57'10 à 57'29.

Bienne – Fribourg Gottéron 3-2 ap (0-0 2-0 0-2 1-0)

Stade de Glace. 4945 spectateurs. Arbitres : Koch/Popovic.

Buts : 29e Umicevic (à 6 c. 4, pénalité différée) 1-0. 36e Kamber (Umicevic, Peter) 2-0. 59e (58'08'') Monnet (Sprunger/ à 5 c. 4) 2-1. 60 (5949) Pouliot (Sprunger, Kwiatkowski/à 6 c. 5) 2-2. 62e Haas (61'11'') 3-2.

Bienne : Rytz ; C. Moser, Joggi ; Gossweiler, Wellinger ; Jecker, N. Steiner; Arlbrandt, Olausson, Wetzel; Umicevic, Peter, Ehrensperger; Rossi, Kamber, Berthon; Tschantré, Haas, Spylo.

Fribourg Gottéron : B. Conz ; Helbling, Huguenin, Ngoy, Kwiatkowski ; Kamerzin, Schilt ; Abplanalp, Zangger ; Sprunger, Dubé, Mottet ; Mauldin, Pouliot, Tambellini ; J. Fritsche, Hasani, T. Vauclair ; Monnet, Brügger.

Pénalités : 6 x 2 contre Bienne. 6 X 2 + 10 (B. Conz) contre Fribourg.

Notes : Bienne sans Jelovac, Untersander, Gloor, Meili (blessés), Rouiller (malade), Herburger (surnuméraire), Ulmer (avec Olten), Mosimann et Horansky (avec Ajoie). Fribourg sans B. Plüss, Ness et Bykov (blessés). Montandon na pas été aligné. Temps-mort pour Fribourg (5746). Fribourg sans gardien mais avec 6 joueurs de champ de 5846 à 5949).

Gâchis seelandais. A la 7e Kwiatkowski a touché la transversale. Deux minutes plus tard, cétait au tour de Cadonau de voir son puck renvoyé par le cadre.A la mi-match (29e) Umicevic sest engouffré subtilement entre Schilt et Ngoy pour affronter Benjamin Conz. Le gardien a renvoyé le puck sur Schilt qui na pu éviter lautogoal. A la 36e, Monnet a poussé Berthon dans la zone du gardien, dans lenchevêtrement des corps, une mère y aurait perdu ses petits. Pas Umicevic qui a contourné la cage pour servir Kamber pour le 2-0. Une action qui a eu le don de faire sortir Conz de ses gonds. Monnet a réduit la marque à 152 du terme du temps réglementaire, en supériorité numérique. Puis à 11 secondes de la sirène et dun tir croisé, Pouliot a remis les équipes à égalité, au terme dun mouvement initié par Kwiatkowki et Sprunger. Cest de la canne de Haas, laissé étrangement libre dans ses mouvements, quest venue la réussite décisive en prolongation, dun tir puissant et dévié par Ngoy

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!