Actualisé

Hockey - LNABienne entretient la flamme

A la faveur d'un probant succès 5-2 face à Genève-Servette, les Seelandais ont préparé au mieux leur match crucial de samedi, à Kloten (19h45). Pour les play-off, c'est encore jouable.

par
Grégory Beaud
Bienne
Micflikier et Peter célèbrent le but devant Walsky

Micflikier et Peter célèbrent le but devant Walsky

Dimanche et mardi passé, les hommes de Kevin Schläpfer ont laissé passer deux belles chances de s'accrocher au train des play-off. Deux défaites face à Luagno et Genève qui ont eu de quoi freiner les ardeurs biennoises. Avec six unités de retard sur Kloten dans la lutte pour la sixième place, le HCB s'était mis tout seul dans la panade. «Si on n'avait pas été terribles à Genève, nous avions fait un bon match contre Lugano, a tempéré l'entraîneur local. Nous avions surtout manqué de mordant au moment du geste final.»

Bon fore-checking

Vendredi soir, Bienne a inversé la tendance de fort belle manière. En prenant à la gorge Genève avec un fore-checking très efficace, les Seelandais ont causé d'innombrables mauvaises relances adverses. Ce n'est pas un hasard si les 3-1 et 4-1 décisifs sont venus de mauvaises passes de Eric Walsky (11e) et Goran Bezina (25e). «C'était important de ne pas les laisser se mettre dans le rythme, a convenu Ryan MacMurchy. Nous devions être les agresseurs.» L'ancien attaquant de Martigny est passé de la parole aux actes. Excellent tout au long de la rencontre, il a été crédité de deux buts et d'une passe décisive.

Toutefois, les trois points engrangés ne changent pas foncièrement la donne pour le match face à Kloten. Bienne pourra au moins se targuer de prendre la route de la région zurichoise avec une bonne dose de confiance. Avec trois unités de retard sur les «Aviateurs», Kevin Schläpfer et ses ouailles ont une obligation pour le match de samedi: gagner. Tout autre résultat serait un sérieux coup d'arrêt dans la course aux play-off.

Match sept

«Que l'on ait gagné ou perdu contre Genève, nous devons ramener trois points de Kloten, a convenu Ryan MacMurchy. Je compare ça à un match sept de play-off. Quitte ou double.» Un avis partagé par Anthony Huguenin: «Ce sera le match le plus important de la saison, sans aucun doute. Nous nous sommes mis dans les meilleures conditions possibles, à nous de continuer sur notre lancée.»

Hasard du calendrier, les Kloten Flyers étaient au repos vendredi soir. Avantage ou inconvénient pour Bienne? Dans les couloirs du Stade de Glace, la question était sur toute les lèvres. «Vous me le redemanderez dans 24 heures. Là je serai en mesure de vous répondre.» La pirouette est de Kevin Schläpfer, entraîneur affable malgré l'intense lutte pour les play-off que livre son équipe.

Bienne - Genève-Servette 5-2 (3-1 2-1 0-0)

Stade de Glace. 4315 spectateurs. Arbitres: Reiber/Rochette, Espinoza/Kohler. Buts: 8e (7'13'') Tschantré (Peter, Ehrensperger/à 5 contre 4) 1-0. 8e (7'33'') Bezina (Keller, Almond) 1-1. 9e (8'14'') MacMurchy (Kellenberger, Marc Wieser/à 5 contre 4) 2-1. 11e Peter (Dominic Meier) 3-1. 25e (24'26'') Gaetan Haas (Pouliot) 4-1. 25e (24'45'') Almond (Gian-Andrea Randegger) 4-2. 29e MacMurchy (Pouliot, Micflikier/à 5 contre 4) 5-2.

Pénalités: 3 x 2' contre Bienne; 7 x 2', 1 x 10' (Rivera) contre Genève-Servette. Topscorers PostFinance: Micflikier; Romy.

Bienne: Berra; Untersander, Wellinger; Gossweiler, Huguenin; Dominic Meier, Gloor; Dario Trutmann; MacMurchy, Peter, Micflikier; Pouliot, Gaetan Haas, Beaudoin; Marc Wieser, Kellenberger, Tschantré; Sebastian Sutter, Ehrensperger, Wetzel; Füglister.

Genève-Servette: Tobias Stephan; Vukovic, Bezina; Carle, Gautschi; Antonietti, Gian-Andrea Randegger; Jean Savary; Dan Fritsche, Paul Savary, Salmelainen; Simek, Romy, Picard; Roland Gerber, Rivera, Samuel Friedli; Walsky, Almond, Ryan Keller; John Fritsche.

Notes: Bienne sans Spylo, Kparghai, Grieder, Ehlers (blessés) et Ulmer (équipe nationale d'Autriche), Genève-Servette sans Walker (blessé) ni Mercier et Fata (malades).

Dan Fritsche: pas trop grave

L'attaquant de Genève-Servette a quitté la glace au milieu du troisième tiers-temps. Revenu pour un shift, Dan Fritsche n'a pas terminé la rencontre. Chris McSorley s'est voulu rassurant: «Il a pris un coup sur le genou, mais ça ne semble pas trop grave. Il a mis de la glace, ça ira.» Soulagement pour le GSHC qui n'avait pas besoin de perdre son quatrième meilleur pointeur à ce moment de la saison.

A la gorge. Tout s’est décidé en 29 minutes. Tschantré a mis son équipe sur la bonne voie, mais Bezina avait pu égalise quelques instants plus tard. En supériorité numérique, MacMurchy a mis son premier but de la soirée (9e). Deux minutes plus tard, Peter a profité des errements défensifs genevois pour prendre deux longueurs d’avance. Le break définitif a été réalisé à la 25e par Haas qui a bien exploité une passe de Pouliot. La réduction du score de Almond, peu après, n’a rien changé à l’issue de la rencontre. Juste avant la mi-match, MacMurchy a scellé l’issue d’une rencontre à sens unique.

Classement: 1. Fribourg Gottéron 43/86 (140-103). 2. Berne 43/83 (143-90). 3. Zoug 44/79 (151-136). 4. Zurich Lions 43/78 (131-109). 5. Lugano 43/70 (145-119). 6. Genève-Servette 44/69 (125-120). 7. Davos 43/67 (144-129). 8. Kloten Flyers 43/61 (126-122). 9. Bienne 44/58 (138-154). 10. Rapperswil-Jona Lakers 43/50 (127-172). 11. Ambri-Piotta 44/43 (107-158). 12. Langnau Tigers 43/36 (98-163).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!