Hockey - LNA: Bienne garde ses espoirs de play-off intacts
Actualisé

Hockey - LNABienne garde ses espoirs de play-off intacts

Même s'ils ont été rejoints à 3' du terme à Kloten, les Seelandais ont profité des tirs aux buts pour remporter deux points. Ils reviennent à deux unités de la barre.

par
Grégory Beaud
Kloten
Les Biennois ont à nouveau exulté samedi soir.

Les Biennois ont à nouveau exulté samedi soir.

Le couloir des vestiaires en dit souvent plus que les interviews d'après-match. Alors qu'ils auraient toutes les raisons d'être enragés par ce retour tardif des Zurichois, les Biennois ont célébré ces deux points glanés à la Kolping Arena. S'ils ne reviennent pas tout à fait à la hauteur de leurs adversaires du soir, les hommes de Kevin Schläpfer savent qu'ils peuvent encore rêver des play-off.

Se montrer satisfait

«C'était le plus important en venant ici, a confirmé Ryan MacMurchy, à nouveau excellent dans la banlieue zurichoise. Nous souhaitions être agressifs d'entrée de jeu et c'est exactement ce que nous avons fait.» A trois minutes près, Kevin Schläpfer et ses hommes seraient rentrés à la maison avec un week-end à six points. Après le 1-2 de Mathieu Tschantré, les Zurichois ont certes poussé tant et plus, mais Reto Berra s'est montré sous son meilleur jour.

Il a fallu une erreur de de Dominic Meier pour offrir le puck de l'égalisation à Mathias Bieber. Pas immérité tant les «Aviateurs» ont dominé, mais rageant malgré tout. «On voudrait toujours gagner tous nos matches, c'est relativement logique, a constaté Kevin Schläpfer. Mais il faut aussi se contenter de ce point de grapillé.»

Bon calendrier

Malgré ce point égaré, Bienne n'a pas tiré un trait sur une participation aux play-off. Au moment de profiter d'une semaine de pause dévolue à l'équipe nationale, les Seelandais pointent seulement à deux longueurs de Kloten, l'ultime équipe encore à la lutte. Les Flyers ont toutefois disputé un match de moins que Bienne. «Nous avons presque notre destin en mains, a enchaîné Ryan MacMurchy. Il faudra continuer sur cette lancée, mais je suis convaincu que nous avons les moyens d'accrocher le bon wagon.»

Au vu des matches encore à disputer (voir ci-contre), Bienne peut toujours croire en sa bonne étoile. «N'analysons pas trop le calendrier, a prévenu l'ancien attaquant de Martigny. Lorsque je jouais en Norvège, il y avait des équipes contre qui on pouvait tabler sur trois points automatiques... En Suisse, cela n'existe pas.» La réception d'Ambri, au sortir de la trêve, sera capital. Encore un échéance extrêmement importante pour un HC Bienne qui enchaîne les rencontres «à la vie, à la mort» depuis une semaine.

Kloten Flyers - Bienne 2-3 tab (0-0 1-0 1-2)

Kolping Arena. 5686 spectateurs. Arbitres: Kurmann/Reiber, Dumoulin/Zosso. Buts: 22e Lemm (Jenni) 1-0. 41e MacMurchy (Pouliot, Kellenberger/à 5 contre 4) 1-1. 44e Tschantré (Peter, Micflikier) 1-2. 57e Bieber (Fretter, Lemm) 2-2. Tirs au but: Santala -, Ehrensperger 0-1; Bodenmann 1-1, MacMurchy -; Lemm -, Micflikier 1-2; Bieber, Beaudoin 1-3.

Pénalités: 3 x 2' contre les deux équipes. Topscorers PostFinance: Hollenstein; MicFlikier.

Kloten Flyers: Rüeger; Blum, DuPont; Von Gunten, Schelling; Stoop, Müller; Bodenmann, Santala, Hollenstein; Jenni, Lundberg, Sannitz; Fretter, Lemm, Bieber; Neher, Walser, Herren.

Bienne: Berra; Untersander, Wellinger; Gossweiler, Huguenin; Meier, Gloor; Trutmann; MacMurchy, Peter, MicFlikier; Pouliot, Haas, Beaudoin; Tschantré, Kellenberger, Wieser; Sutter, Ehrensperger, Flüglister.

Notes: Kloten Flyers sans Du Bois (blessé), Stancescu (suspendu), Kreps, Bagnoud (surnuméraires), Meili (avec Olten). Bienne sans Spylo, Grieder, Kparghai (blessés), Wetzel (surnuméraire). 19e tir sur le poteau de Santala. 54e tir sur la barre transversale de Von Gunten. 60e (59'53'') temps-mort de Bienne.

Il leur reste à jouer Bienne (5 matches).

Il leur reste à jouer Bienne (5 matches).

Il leur reste à jouer Bienne (5 matches).

Domicile contre Ambri.

A Berne.

Domicile contre Zurich

A Langnau

Domicile contre Zoug

Kloten (6 matches).

A Davos.

Domicile contre Rapperswil

À Zurich

A Fribourg

Domicile contre Genève

A Lugano.

A l'arrachée. Bienne s'est créé les meilleures occasions en début de match Füglister ou MacMurchy se sont heurtés à un excellent Rüeger. A la 19e, Kloten a manqué de chance. Parfaitement décalé par Hollenstein, Santala a touché le poteau. Le premier but du match est intervenu à la 22e. Un tir soudain de Lemm a laissé le gardien de Bienne pantois. Jusqu'à la fin de la période intermédiaire, le dernier rempart seelandais a maintenu son équipe dans la rencontre. A deux reprises, il a écœuré Fretter. L'entame du troisième tiers a été totalement biennoise. MacMurchy, à 5 contre 4, puis Tschantré ont redonné l'avantage à leurs couleurs. Haas puis Ehrensperger ont ensuite eu l'occasion de faire le break mais ont échoué face à Rüeger. Kloten a arraché la prolongation à la 57e. L'expérimenté Meier a effectué une mauvaise relance qui a profité à Bieber. Lors des tirs aux buts, Ehrensperger, Micfliker et Beaudoin on fait la différence.

Le sale geste de Santala

Après le deuxième but de Bienne, Tommi Santala a tenté de «décapiter» Mathieu Tschantré. L'attaquant finlandais de Kloten est demeuré impuni, à la surprise générale. «Je me suis retrouvé à terre, je savais juste que le puck était au fond, a détaillé le No 12 de Bienne. En revenant au banc, je pensais qu'il serait pénalisé. C'est décevant.»

Ton opinion