LNA: Bienne paie l'indiscipline cash
Actualisé

LNABienne paie l'indiscipline cash

Zoug s'est offert une troisième victoire de suite. Les pénalités ont été fatales au visiteur seelandais.

par
Maxime Meyer
Zoug
Les Biennois n'ont pas touché le puck mardi soir face à Zoug.

Les Biennois n'ont pas touché le puck mardi soir face à Zoug.

Kevin Schläpfer ne s'en cache pas, il est un entraîneur intransigeant. L'homme fort du Stade de Glace veut que les consignes soient respectées à la lettre. Las pour lui, ses joueurs ne les ont pas appliquées hier soir.

En se déplaçant à Zoug, les Seelandais savaient pourtant à quoi s'en tenir. Meilleure équipe à domicile et jeu de puissance le plus prolifique de la LNA, la formation de Suisse centrale n'est pas du genre commode.

Avec cinq éléments à l'infirmerie, les Biennois auraient dû être encore plus rigoureux. Il n'en a rien été.

Le manque de discipline seelandais a été symbolisé par Zigerli. Pénalisé une première fois pour crosse haute à la 16e, l'attaquant de la 4e ligne biennoise est retourné en prison 11 secondes après être revenu sur la glace; pour la même infraction.

Mais, cette fois, c'est une pénalité de méconduite et un renvoi prématuré aux vestiaires qui lui ont été signifiés, son adversaire Oppliger saignant au visage.

La longue infériorité qui s'en est suivie a permis à Zoug de marquer ses 2e et 3e buts, Bienne ne s'en est pas remis.

Au contraire: quelques bévues, dont une grosse de Berra, et la défaite s'est transformée en claque. Et dire que les joueurs de Schläpfer avaient connu un meilleur début de match que leurs adversaires!

«Nous étions beaucoup mieux qu'eux à 5 contre 5. On est encore plus déçus à cause de cela. Tout tourne mal, on prend des pénalités et contre une équipe comme Zoug, ça ne pardonne pas», a analysé le capitaine biennois Tschantré.

Zoug - Bienne 7-1 (2-0 2-1 3-0)

Bossard Arena. 4996 spectateurs. Arbitres: Reiber, Mauron/Tscherrig. Buts: 12e Brunner (Holden/à 5 contre 4) 1-0. 19e Holden (Christen, Metropolit/à 5 contre 4) 2-0. 21e Christen (Brunner, Holden) 3-0. 25e Bordeleau (Spylo) 3-1. 40e (39'26'') Wozniewski (Brunner) 4-1. 41e Schnyder (Brunner) 5-1. 58e Metropolit (Corsin Camichel, Christen) 6-1. 59e Duri Camichel 7-1.

Pénalités: 1 x 2' contre Zoug, 3 x 2' 5' (Zigerli) pénalité de match (Zigerli/méconduite) contre Bienne. Topscorers PostFinance: Brunner; Miéville.

Zoug: Markkanen; Helbling, Fischer; Chiesa, Wozniewski; Erni, Blaser; Furrer; Brunner, Holden, Schnyder; Christen, Metropolit, Ruefenacht; Lindemann, Oppliger, Corsin Camichel; Lüthi, Sutter, Duri Camichel; Casutt.

Bienne: Berra; Gossweiler, Zyuzin; Fröhlicher, Huguenin; Grieder, Karpghai; Wieser, Miéville, Spylo; Haas, Bordeleau, Beaudoin; Lauper, Ehrensperger, Zigerli; Tschantré, Peter, Truttmann; Leuenberger.

Notes: Zoug sans Pirnes (étranger surnuméraire); Bienne sans Steinegger, Wetzel, Gloor, Wellinger (blessés). Tirs sur les montants: 13e Zigerli, 55e Duri Camichel.

OFFRANDE

Bienne a mieux entamé la partie, mais ce sont les Zougois qui ont marqué sur une astucieuse déviation de Brunner (9e). Fröhlicher était pénalisé. Les hommes de Shedden ont doublé la mise par Holden (19e) à 5 c 4 aussi. A la 21e, c’est Christen qui a profité d’un Berra masqué, encore en supériorité. Bienne a pu revenir par Bordeleau (25e). Juste avant la fin du 2e tiers, Wozniewski a aggravé la marque. Le 5-1 a été inscrit par Schnyder (41e). Spylo, meilleur joueur de son équipe, hier, a bien tenté de battre Markkanen (55e), sans succès. Metropolit

et Duri Camichel ont encore salé l’addition (58e et 59e).

Ton opinion