Hockey sur glace: Bienne retrouve le goût de la victoire
Actualisé

Hockey sur glaceBienne retrouve le goût de la victoire

Dans un match aux nombreuses pénalités, les Biennois ont battu Lugano et restent en tête du championnat.

par
Julien Boegli Bienne
Pouliot égalise à 2 partout pour Bienne.

Pouliot égalise à 2 partout pour Bienne.

Keystone

Après deux défaites concédées à Zoug et à Fribourg, le HC Bienne a profité de la visite de Lugano dans son arène pour retrouver le goût de la victoire. Le chemin pour accéder à nouveau au bonheur a cependant été semé de nombreuses embûches. Cette rencontre tendue, émaillée d'une quantité industrielle de punitions lors de la première demi-heure, ne lui a longtemps pas été favorable. Au terme d'une période initiale longue de 42 minutes qui a conduit les directeurs de jeu à sévir à hauteur de 88 minutes de pénalités, les Seelandais se sont retrouvés menés de deux longueurs.

Ils ont pourtant été les premiers à faire peser la menace devant le gardien Merzlikins. Par manque de justesse surtout, ils ont été contraints de patiner après le score. Gregory Hofmann a d'abord profité d'un rebond accordé par Hiller sur un envoi de Luca Cunti pour ouvrir la marque (7e). L'ailier de la troisième ligne luganaise a encore été à la conclusion du 2-0 peu de temps après d'une frappe chirurgicale alors que sa formation évoluait en supériorité numérique (10e).

Il a fallu attendre la fin du tiers intermédiaire et que la nervosité ambiante se dissipe quelque peu pour que Bienne amorce sa remontée. Six minutes et demie entre la fin du 2e tiers et le début du dernier ont suffi à inverser la tendance. Robbie Earl puis Marc-Antoine Pouliot, presque coup sur coup, sont parvenus à effacer le passif local. Définitivement revenus à de meilleures intentions, les hommes d'Antti Törmänen ne se sont dès lors pas arrêtés en si bon chemin. Damian Brunner, l'ancien de la Resega, a alors porté l'estocade (42e).

A la faveur de ce neuvième succès en douze journées, Bienne conforte sa position de leader, lui qui compte quatre longueurs d'avance, et un match de plus, que son voisin de la Capitale.

Bienne – Lugano 3-2 (0-2 2-0 1-0)

Tissot Arena. 5938 spectateurs. Arbitres: MM. Salonen (Fin), Mollard, Gnemmi et Cattaneo.

Buts:7e Hofmann (Cunti, Fazzini) 0-1, 11e Hofmann (5 c 4) 0-2, 35e Earl (Salmela) 1-2, 37e Pouliot (Riat, Moser) 2-2, 42e Brunner 3-2. Bienne:Hiller; Kreis, Salmela; Fey, Dufner; Moser, Maurer; Sataric; Pouliot, Pedretti, Rajala; Brunner, Fuchs, Earl; Riat, Neuenschwander, Schmutz; Künzle, Lüthi, Tschantré; Hügli. Entraîneur: Törmänen.

Lugano: Merzlikins; Chomey, Vauclair; Loeffel, Wellinger; Chiesa, Riva; Jecker, Ulmer; Walker, Sannitz, Jörg; Lapierre, Lajunen, Haapala; Fazzini, Cunti, Hofmann; Bürgler, Reuille, Romanenghi. Entraîneur: Ireland.

Notes:Bienne sans Diem, Forster (blessés) ni Egli (surnuméraire). Lugano sans Bertaggia, Klasen, Morini, Sartori (blessés) ni Ronchetti (surnuméraire). Touché suite à une charge de Schmutz, Riva quitte la glace et ne réapparaît plus (14e). Temps mort demandé par Lugano (59e) qui évolue sans gardien de 58'41 à 59'04 et de 59'23 à 60'00.

Pénalités:6 x 2' + 1 x 5' (Fey) + 2 x 10' (Schmutz, Pedretti) + pénalité de méconduite (Fey) contre Bienne, 7 x 2' + 1 x 5' (Lapierre) + 2 x 10' (Reuille, Sannitz) + pénalité de conduite (Lapierre) contre Lugano.

Ton opinion