Urbanisme: Bienne veut s'offrir une allée «Roger Federer»
Actualisé

UrbanismeBienne veut s'offrir une allée «Roger Federer»

Bienne souhaite baptiser l'une de ses rues au nom du champion de tennis. Le Conseil municipal a pris cette décision le 17 décembre 2010. L'autorisation de Federer est toutefois encore nécessaire.

par
20 minutes
L'allée choisie longe le bâtiment de Swiss Tennis. Elle part de la route de Soleure et donnera accès au futur Stade de Bienne.

L'allée choisie longe le bâtiment de Swiss Tennis. Elle part de la route de Soleure et donnera accès au futur Stade de Bienne.

Après avoir consacré une place au patron de Swatch Nicolas G. Hayek (décédé le 28 juin 2010, à l'âge de 82 ans), les autorités biennoises ont décidé de nommer une allée de leur ville au nom du champion de tennis Roger Federer.

Cette décision a été prise le 17 décembre 2010, lors de la séance du conseil municipal, a révélé mardi «Le Journal du Jura». L'information a été confirmée au quotidien local par Eric Fehr et Hans Stöckli, respectivement actuel et ancien maire de Bienne.

En attente de l'autorisation de Federer

L'allée choisie est située le long du bâtiment de Swiss Tennis. Elle part de la route de Soleure et donnera dès l'an prochain accès au futur Stade de Bienne. «Le Journal du Jura» précise toutefois que la commune bernoise doit encore obtenir l'accord des «managers de Roger Federer».

L'exécutif de la cité seelandaise leur a officiellement fait une demande la semaine dernière et est en attente d'une réponse. Hans Stöckli se dit confiant, ayant eu des contacts «positifs» avec l'entourage du champion bâlois. Si la requête est acceptée, l'allée devrait être baptisée début 2012 pour fêter la fin des travaux d'agrandissements de Swiss Tennis.

Gagner en visibilité grâce à Roger

«Il ne s'agit pas d'un lien artificiel car Roger Federer a fréquenté Swiss Tennis pendant plusieurs années», a expliqué mardi le maire Erich Fehr. «C'est un projet à long terme, cette rue ne devrait pas voir le jour avant 18 mois», a-t-il précisé.

Cette démarche donnera également davantage de visibilité à la ville de Bienne, a aussi reconnu Erich Fehr, qui a succédé à Hans Stöckli au début de cette année. (20 minutes/ats)

Ton opinion