William et Kate: Bientôt des photos plus compromettantes?

Actualisé

William et KateBientôt des photos plus compromettantes?

Il pourrait y avoir bien plus que le topless de Kate. William est prêt à tout pour empêcher que le monde entier ne le découvre.

par
Myriam Genier
Ils font grise mine: plusieurs magazines ont montré la duchesse de Cambridge en tenue d'Eve.

Ils font grise mine: plusieurs magazines ont montré la duchesse de Cambridge en tenue d'Eve.

«Je ne vous cache pas qu'il y a des photos plus osées qui existent, que nous ne publierons pas. Peut-être que d'autres journaux dans le monde feront le choix de les diffuser», a dit Laurence Pieau, directrice de la rédaction du magazine «Closer», dans une interview au «Guardian». De nombreux médias imaginent qu'on y voit les amoureux en train d'avoir des relations sexuelles.

Pour que ces clichés ne soient pas dévoilés et que ceux de Kate Middleton topless ne paraissent plus, le couple royal a porté plainte contre «Closer», qui possède les droits des photos. Une audience est prévue aujourd'hui à 18 h à Nanterre. William et Kate demandent à ce que la revue ne puisse pas vendre les images à d'autres médias.

Les choses pourraient aussi aller plus loin. En vrai prince charmant, William veut que ceux qui ont offensé son épouse soient sévèrement punis et qu'ils «aillent en prison», rapporte le «Mirror». Le jeune homme espère que la police française retiendra l'acte criminel. S'il devait y avoir un procès, il serait prêt à témoigner à la barre.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Victime collatérale

La publication des photos de Kate pourrait nuire à... Halle Berry! L’actrice américaine aimerait s’installer en France avec sa fille. Pour obtenir gain de cause, elle aurait dit au juge que dans l’Hexagone les paparazzi sont plus respectueux qu’aux Etats-Unis, rapporte Tmz.com. La diffusion des clichés princiers par «Closer» tombe donc très mal pour Hally. Son ex, Gabriel Aubry, qui veut garder sa fille, pourra plus facilement convaincre le juge que la France n’est guère mieux que les Etats-Unis.

Ton opinion