France: Bigflo a souffert d'un passage à vide

Actualisé

FranceBigflo a souffert d'un passage à vide

L'aîné du duo Bigflo et Oli avoue avoir souffert d'un burn-out en début d'année. La faute à leur quotidien très intense.

par
szu
Le rappeur de 25 ans a souffert d'un état dépressif en début d'année.

Le rappeur de 25 ans a souffert d'un état dépressif en début d'année.

AFP/-

Le 23 novembre 2018, le duo Biflo & Oli sortira son troisième album intitulé «La vie de rêve». Interviewés par «Le Parisien», les deux frères sont revenus sur une année remplie de succès, mais noircie par un gros passage à vide.

S'ils ont été surmenés en raison d'un agenda surchargé depuis 2015, les deux complices sont aujourd'hui sortis d'affaire: «Pendant longtemps, j'ai détesté entendre un artiste à succès dire qu'il avait besoin de revenir aux fondamentaux. Je me disais: «Mais pour qui il se prend, celui-là? Il a une vie de rêve!» Maintenant je le comprends», a partagé l'aîné, Bigflo. «Il y a eu des moments absurdes, des moments où j'ai eu envie de m'enfuir. J'étais parfois vraiment dégoûté de louper une soirée entre potes, alors que je chantais au Zénith le soir même. Il y a un jour où j'ai pété les plombs, mes nerfs ont complètement lâché, j'ai eu envie de me foutre en l'air», a-t-il poursuivi, en évoquant un burn-out en début d'année.

À bout, les chanteurs ont décidé de revenir à quelque chose de plus simple, en proposant un rap «accessible, familial, simple et un peu ringard»: «Nous ne venons pas d'une cité, nous n'avons jamais séché les cours, nous n'avons jamais fait de grosses conneries... alors on ne va pas jouer les bad boys juste pour gagner une pseudo-légitimité», assure l'aîné. Son petit frère a ajouté, en expliquant l'absence de mots vulgaires dans leur texte: «L'effort de simplicité, on l'a fait, lui, pour notre père qui, étant d'origine argentine, ne comprenait pas très bien le français.»

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Ton opinion